Sport › Autres sports

Moukala quitte la CCAS après un « mandat accompli »

C’est le sentiment qui habite le président sortant de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du sport (CCAS), Corneille Moukala Mokoko. Son intérim va être assuré par maître Michel Kaboul Mahouta, le premier sortant.

Le président sortant de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du sport (CCAS), Corneille Moukala Mokoko, a déclaré, le 28 février à Brazzaville, qu’il quittait la CCAS avec le sentiment d’avoir aidé les fédérations sportives en conflit à trouver l’apaisement. Son intérim va être assuré par maître Michel Kaboul Mahouta, le premier sortant.

Cette annonce a été faite lors de l’assemblée générale ordinaire de fin de mandat de la CCAS. Mise en place en 2013 par le comité olympique national, la CCAS, dont le rôle est de régler les litiges en milieu sportif a connu beaucoup de réussite car les cas jugés par cette juridiction ont rétabli la justice et ramené la sérénité dans les différentes fédérations en conflit.

Malgré des financements toujours insignifiants, Corneille Moukala Moukoko, le président sortant de la CCAS juge son mandat satisfaisant et exhorte ainsi ses successeurs à dire le droit en leur âme et conscience pour la bonne marche du sport congolais.


« Les écueils rencontrés ont essentiellement été d’ordre financiers car les financements du CNOSC et ceux du ministère des Sports se sont avérés insignifiants. Mais avec le peu que nous avons reçu, nous avons fait l’essentiel. Désormais les différentes fédérations comptent sur nous pour ramener l’apaisement et le compromis dans leurs milieux », a dit Corneille Moukala Moukoko.

Au terme de cette assemblée générale, Michel Kaboul Mahouta, le premier vice-président sortant a été choisi par les arbitres de la CCAS pour gérer les affaires courantes, en attendant la mise en place d’une commission électorale et la convocation par le président du Comité national olympique congolais de la prochaine Assemblée générale élective qui dotera cette structure de nouvelle instance dirigeante.

À LA UNE
Retour en haut