Santé › Actualité

Boniface Okouya fait une mise au point chez les Pharmaciens

Le directeur de la pharmacie et du médicament, Dr Boniface Okouya, a persisté, le 27 février à Brazzaville, au cours d’une conférence de presse, que le processus électoral pour la mise en place du bureau du Conseil national de l’ordre des pharmaciens était déjà en marche et ira jusqu’au vote le 2 avril prochain.

Répondant aux conclusions de l’assemblée générale, dirigée par le bureau actuel du conseil national de l’ordre des pharmaciens, le Dr Boniface Okouya a indiqué que la ministre de la Santé et de la population, suite à la constatation avérée de l’illégalité de l’actuel bureau du conseil de cet ordre, a mis en place, la commission d’organisation des élections du conseil national des pharmaciens du Congo. Précisant que la ministre l’a fait en application de la loi, du décret et de l’arrêté instituant la commission nationale d’organisation des élections au sein des ordres professionnels de la santé.

« Le conseil national des pharmaciens du Congo a été élu et mis en place le 9 août 2003. Le bureau de ce conseil est rentré dans l’illégalité criarde en violation de la loi. Ce bureau a perdu sa légitimité et sa légalité depuis 2007 », a-t-il fait savoir.

Pour Boniface Okouya, la loi 012-92 du 29 avril 2012 qui institue le conseil national de l’ordre des pharmaciens du Congo est claire en son article 8. En effet, selon lui, cet article stipule en son alinéa 3 que la durée du mandat des membres élus du conseil national de l’ordre national des pharmaciens est de 4 ans non renouvelable.


«L’article 37 de la même loi dit que la qualité de membre du bureau d’un conseil de l’ordre se perd en fin de mandat (2007 pour le cas d’espèce) », a-t-il précisé.

Boniface Okouya a aussi fait comprendre que le décret 2000-309 du 3 novembre 2000, portant fonctionnement de l’ordre national, en son article 4 dit bien que les organes de l’ordre national des pharmaciens sont mis en place par élection au cours d’une assemblée générale. « Le ministère de la Santé convoque l’assemblée générale », a-t-il complété.

« La commission nationale d’organisation des élections au sein des ordres professionnels de la santé placée sous l’autorité du ministre de la Santé et de la population est chargée de préparer les élections au sein des ordres nationaux des médecins, des pharmaciens et des sages-femmes ; organiser les élections des membres des bureaux de ces différents ordres, convoquer et superviser les élections dans les assemblées constitutives des ordres professionnels de la santé et installer les membres des bureaux élus dans leurs fonctions », a conclu Boniface Okouya.



À LA UNE
loading...
Retour en haut