Eco et Business › Tech

MTN sommée de reconnecter les localités coupées

Le directeur général de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE), Yves Castanou a fait cette exigence la semaine dernière, car pour lui, il n’y a pas de raison valable pour léser de la sorte les abonnés MTN.

Le directeur général de l’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE), Yves Castanou, a ordonné, le 20 février à Brazzaville, à  MTN Congo de rétablir la connexion téléphonique dans une trentaine de localités déconnectée sans tenir compte de la législation nationale.

Après avoir écouté les responsables de la société de téléphonie mobile MTN, Yves Castanou les a sommé d’arrêter la procédure de déconnexion et à réactiver tous les sites éteints et qui ne jouissent plus de leurs avantages. Yves Castanou a déclaré qu’il n’y a pas de raison valable pour léser de la sorte les abonnés MTN.


Selon lui, toutes les agences de téléphonie mobile devraient se compléter de tel sorte que MTN-Congo présent sur un site, Airtel Congo peut l’être ailleurs. Pour ce faire, il revient à l’agence de régulation des postes et communications électroniques d’opérer un travail méticuleux de coordination et de répartition à ce sujet car les sites ont été démontés. Une cartographie est de mise  pour réussir cette opération qu’il a jugée délicate.

La rentabilité à faible pourcentage demeure le mobile clé qui a poussé la société de téléphonie mobile MTN-Congo a procédé à ces déconnexions téléphoniques ou des acteurs sont peu nombreux au profit des zones beaucoup plus denses.



À LA UNE
loading...
Retour en haut