Politique › Justice

Trois agents du Ministère du commerce pris en flagrant délit de faux et d’usage de faux

ministre congolais du Commerce, des Approvisionnements et de la Consommation, selon le directeur général de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales.

Ces trois agents pris en flagrant délit de faux en écriture feront l’objet des poursuites pénales, selon le directeur général de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales.

Trois agents de la direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales ont été pris en flagrant délit de faux et d’usage de faux en matière d’écriture publique par une enquête menée par le cabinet du ministre congolais du Commerce, des Approvisionnements et de la Consommation, selon le directeur général de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales, Philippe Nsondé-Monzié.

«Ils scannaient la signature du directeur général pour s’auto-établir des ordres de missions et aller sur le terrain pour harceler injustement les commerçants de la place de Brazzaville. Précisément dans les secteurs de l’alimentation et cométique, des dépôts de boisson, bars, caves, chambres froides et boucheries, restaurants, hôtels, boulangerie, pâtisserie, pharmacie, boutiques et magasins de vente d’habillement, boutiques de vente des pièces détachées, quincaillerie », a expliqué Philippe Nsondé-Monzié à la presse nationale.


Le directeur général de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales, a annoncé que les trois agents pris en flagrant délit de faux en écriture feront l’objet des poursuites pénales, jusqu’à leur emprisonnement.

À LA UNE
Retour en haut