Sport › Autres sports

Taekwondo : les arbitres invités à se recycler

Droits réservés.

Cette demande est celle de la fédération congolaise de taekwondo (Fecotae).

La Fédération mondiale de taekwondo entend organiser des séances de formations au profit des arbitres de la discipline. C’est cette optique que la Fécotae a demandé à ces médiateurs du jeu de profiter de l’occasion. Lesdites formations se feront par visioconférence.

Il faut dire que depuis l’apparition de la pandémie à coronavirus (Covid-19), plusieurs structures sportives ont instauré via les nouvelles technologies de l’information et de la communication. La Fédération mondiale de taekwondo n’est pas restée en marge puisque plusieurs séminaires à l’endroit des entraîneurs et arbitres sont régulièrement animés.


Pour permettre ainsi aux arbitres congolais d’approfondir en acquérant de nouvelles techniques de travail, la Fecotae demande dans note circulaire que les responsables de la direction technique devraient s’occuper du dépôt des noms des différents arbitres au secrétariat de la Fecotae.

« Tout candidat doit être titulaire d’une globale licence en cours et d’un diplôme d’arbitre national. Cette formation servira de prérequis pour être éligible au séminaire international des arbitres refree Kyorigi », explique la note.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut