Politique › Sécurité

Sécurité : deux tiers des effectifs de l’armée ont déjà quitté le pool

Les choses reviennent progressivement dans l’ordre dans le Pool, une bonne partie des effectifs de l’armée congolaise a quitté la zone de conflit.

L’information a été donnée par le ministre de l’intérieur, à l’en croire, deux tiers des effectifs de l’armée ont quitté la zone en conflit dans le pool. Selon Raymond Zéphirin Mboulou, les étapes importantes ont été franchies en 6 mois. La circulation des marchandises a d’ailleurs repris dans le département du Pool (sud).

Il faut dire qu’en avril dernier, le dernier axe routier qui était encore bloqué a ouvert, ce qui a permis le retour effectif des populations déplacées. La libre circulation des biens et des personnes est désormais garanties. L’accord de paix signé à Kinkala le 23 décembre 2017 a visiblement porté les fruits. L’armée lève donc progressivement le camp…


Le dernier obstacle reste bien sûr le désarmement des ex-combattants estimés à 10 000 personnes. Une étape majeure qu’il faudrait bien franchir un jour si le gouvernement veut garantir une paix totale et définitive.

 



À LA UNE
loading...
Retour en haut