› Culture

Première édition du Festipha : le Congo sera représenté par Lebond Chansard Ziavoula

Il fait partie des dix candidats retenus pour participer à ce rendez-vous de l’art et de la culture qui se déroulera du 18 au 22 juin, en Côte d’Ivoire.

La première édition du Festival panafricain de la photographie (Festipha) se tiendra du 18 au 22 juin, en Côte d’Ivoire. La délibération de l’appel à candidatures du Festipha a eu lieu, le 21 mai, à l’Institut français d’Abidjan. Lebond Ziavoula fait partie des dix candidats retenus pour participer à ce rendez-vous de l’art et de la culture qui se déroulera du 18 au 22 juin, en Côte d’Ivoire, sur le thème « Afrique : culture et identité ».

Le jury composé des personnalités du monde des arts et de la culture s’est prononcé sur la conformité du travail proposé par les trente-six candidats sélectionnés, en rapport avec le thème de la première édition. Après examen, seuls dix candidats ont été retenus pour prendre part à la manifestation.

Les critères de sélection ont porté sur trois éléments essentiels : le choix du sujet et son originalité, la construction de la démarche artistique et plastique (mise en valeur) et la qualité technique (composition, cadrage et utilisation intéressante de la lumière).

Au nombre des activités prévues lors de cette rencontre figurent le vernissage, la visite touristique, la conférence-débat, l’atelier de formation et le diner de distinction.


Lebon Chansard Ziavoula, dit Zed, est diplômé en communication documentaire de l’Université Marien-Ngouabi de Brazzaville. Il est président de la Fédération africaine sur l’art photographique, section-Congo, membre du collectif Génération Elili et prix spécial du jury lors des 8es Jeux de la francophonie en 2017 à Abidjan.

Les autres participants du Festipha

Momble Dean Marshall (Côte d’Ivoire), Sylla Cheick (Côte d’Ivoire), Ipeca JP Gbely (Côte d’Ivoire), Sissoko Kady (Mali), John Moussa Kalapo (Mali), Regtoumda Ibra (Burkina-Faso), Zone Toungou Issa (Burkina-Fasso), Nathalie Guironnet (France) et Souley Abdoulaye (Niger).



À LA UNE
loading...
Retour en haut