› Société

Pont Route-Rail Kin-Brazza : la BAD en visite à Maluku

Droits réservés.

Une mission de préparation du projet de construction des voies de raccordement s’est rendue à Maluku, mercredi 10 juillet 2019.

La visite de la délégation conjointe Banque africaine de développement (BAD/Administration), en amont du fleuve Congo, s’inscrivait dans le cadre de la Mission de préparation du Projet de construction des voies de raccordement au pont route-rail (PRR) envisagé sur le fleuve entre Kinshasa et Brazzaville.

Constituée de Pierre Simon More Ndong, Ingénieur de Transport et Chef de mission, la délégation de la Banque Africaine de Développement (BAD), Augustin Karanga,  Anatole-Désiré Bizongo, Cheik Ould Sid’Ahmed et Gisèle Belem, respectivement Economiste de Transport, Ingénieur de Transport, Consultant en Infrastructures et Services de Transport et Spécialiste en Sauvegarde environnementale.

La délégation congolaise était conduite par Clément Mbikayi, Coordonnateur-adjoint du CSPP (Cellule de Suivi des Projets et Programmes financés par des Partenaires Techniques et Financiers de la RD Congo) du Ministère des Finances. Elle était constituée d’experts de la Cellule Infrastructures, du Ministère de Transport et Voies de Communication, et de l’Agence Congolaise Environnementale du Ministère de l’environnement et Développement Durable.

Financé à hauteur d’environ 50 millions de dollars américains, par la BAD sur des ressources du FAD 14 éligibles pour la RD Congo, le Projet de construction des voies de raccordement au pont route-rail sur le fleuve Congo est distinct du grand projet de pont route-rail qui nécessite encore bien des réglages.


Trois principales composantes sont  retenues dans le Projet de construction des voies de raccordement au PRR en préparation. Il s’agit des composantes Travaux,  Etudes et Gestion du projet.

La composante Travaux  comprend la construction et le bitumage de la voie de raccordement du PRR à la RN 43 sur une longueur d’environ de 6,8 km, la construction d’une galerie technique pour le passage de la fibre optique, l’aménagement d’un carrefour de quatre branches à la jonction du raccordement à la RN 43, la réalisation des études environnementales (EIES,  PGES, PAR (Plan d’Action de Réinstallation), la réinstallation des Personnes Affectées par le Projet (PAP), la sensibilisation à la sécurité routière et au respect de la charge à l’essieu.

Dans la composante Etudes, il est prévu de réaliser des études détaillées de la route de contournement du Grand Kinshasa.


À LA UNE
Retour en haut