› Société

Pointe-Noire : vers la mise en place d’une structure d’analyses chimiques

Échange de parapheurs entre Della Corte Marcello et Clobite Bouka Biona.

C’est le projet d’un accord de partenariat signé le 5 juillet, à Brazzaville, entre le directeur général de l’Institut national de recherche en sciences exactes et naturelles, et le représentant la société Green service Sarl.

La ville de Pointe-Noire, se verra bientôt doté d’un laboratoire d’analyses chimiques. Le projet a ressemblé à Brazzaville le 5 juillet dernier, le directeur général de l’Institut national de recherche en sciences exactes et naturelles (Irsen), Clobite Bouka Biona, et le représentant de la société Green service Sarl, Della Corte Marcello. Il était question au cours de la rencontre de signer un accord de partenariat pour la mise en place du futur laboratoire.

L’implémentation de la structure vise, entre autres, de déterminer les polluants d’origine hydrocarburée présents dans les rejets de l’exploitation pétrolière, et c’est la société Green service Sarl qu se chargera des équipements.

« C’est un laboratoire qui va permettre de mieux maîtriser la pollution industrielle au niveau du Congo. Nous souhaitons le mettre en marche d’ici au mois de septembre. Le temps d’emmener les équipements et les dédouaner et les mettre à la disposition de l’Irsen de Pointe-Noire qui prendra en charge ces équipements et démarrer les activités. Je pense que, entre achat, expédition et dédouanement, au mois de septembre, c’est faisable », a indiqué Della Corte Marcello.

La société Green service est installée à Pointe-Noire depuis 2013, et opère avec l’appui de la société IC& Parteners de la République de Saint Marin. Celle-ci apporte son appui à la recherche scientifique dans tous les pays où elle est installée.


« Nous travaillons depuis trois ans au niveau de la raffinerie Coraf. Avec l’appui de l’Irsen, nous traitons toutes les boues huileuses de la raffinerie. Vu les résultats que nous avons obtenus, nous sommes en train de créer un centre à Tchamba-Nzassi pour le traitement des déchets industriels. C’est un investissement de six cents millions FCFA que nous sommes en train de réaliser, nous espérons que ce centre sera opérationnel à partir du 1er janvier 2019 », a conclu Della Corte Marcello.

Pour le directeur général de l’Irsen, ce partenariat portant sur l’équipement d’un laboratoire d’analyses chimiques et biologiques va permettre de booster tout ce qui est problème d’analyses au niveau de la Cité scientifique de Pointe-Noire.

« Je pense que c’est une très bonne chose de voir des entreprises, quelles que soient leurs tailles, se mettre à appuyer le système de la recherche. En effet, dans ce système de la recherche, nous avons besoin de tels laboratoires qui se mettent en place pour nous aider à la formation des étudiants pour compléter leur cursus. C’est une formation à la recherche, nous y participons dans ces conditions-là », s’est réjoui Clobite Bouka Biona.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut