Sport › Football

Mondial 2022 : Warren Tchimbembé rejoint les Diables rouges

Warren Tchimbembé appelé chez les Diables rouges.
Warren Tchimbembé appelé chez les Diables rouges. Journaldebrazza.com

Il fait partie des 24 joueurs appelé par le sélectionneur national, Paul Paut pour les deux rencontres opposant le Congo au Togo.

 

Le sélectionneur congolais vient d’appeler 24 joueurs pour les rencontres qui opposeront la République du Congo au Togo. Parmi ces Diables rouges, Warren Tchimbembé.

Formé à Troyes, le milieu droit de 23 ans, capable d’évoluer à droite ou en soutien de l’attaquant, aurait donné son accord au Congo. C’est du moins ce qu’a affirmé la Fédération congolaise football dans une de ces publications.

Notons qu’après Morgan Poaty et Yann Mabella lors des 1ère et 2e journées des éliminatoires comptant pour le Mondial 2022, c’est donc un troisième bi-national qui rallie le groupe.  Une équipe qui devra faire un carton plein lors de sa double confrontation face aux Eperviers du Togo (9 octobre à Lomé et 12 à Brazzaville).

En effet, rappelons que les Diables rouges ne comptent qu’un point après deux matches et sont déjà distancés par le Sénégal ( six points) et la Namibie (quatre points) dans le groupe H. Seul le Togo fait moins bien avec une bulle.

Pour ces deux rencontres, le technicien belge a fait quelques choix qui ne manqueront pas d’être commentés : les absences de Scott Bitsindou, le musculeux milieu défensif de Lierse (2e division belge), de Prince Ibara, dont le championnat indien ne débutera que le 20 novembre, mais aussi Dylan Bahamboula et Illoy Ayyet, qui n’ont vraisemblablement pas convaincu le staff en septembre.


Plutôt intéressant lors de sa titularisation face à la Namibie, Yann Mabella n’est pas rappelé. Un choix intriguant, alors que l’ancien Nancéien n’est pas blessé. Dylan Saint-Louis serait lui excusé pour raisons familiales, selon l’instance dirigeante du football congolais.

Les absences de Koubassanath, qui évolue aux dernières nouvelles en deuxième division du Kosovo, de Raddy Ovouka, barré par le duo Poaty-Mazikou, et Harvy Ossete semblent plus adectotiques.

A l’inverse, on note le retour de Randi Goteni dans le groupe: le nom de l’ancien Troyen, remplaçant, à Laval (National 1) est couché dans la partie « défenseurs » de la liste. Une bonne nouvelle, même si certains attendaient davantage le retour du polyvalent Marvin Baudry, qui gagne du temps de jeu chez les Tangos (trois matches dont deux titularisations).

Malgré un début de saison morose au DAC Dunajska Streda (cinq matches joués sur dix possibles cette saison), Yhoan Andzouana est également rappelé. Blessé, l’ancien Monégasque était forfait le week-end dernier lors de la défaite face au Spartak Travna (0-3).

Blessés lors de la trêve internationale de septembre, Bevic Moussiti Oko et Fernand Mayembo retrouvent leur place dans le groupe. Deux renforts de poids pour le sélectionneur national, dont l’objectif doit être de monter une équipe compétitive en vue de la Coupe d’Afrique des nations 2023.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut