International › APA

Macky Sall et l’affaire Sonko à la Une des journaux sénégalais

Les quotidiens sénégalais, parvenus ce mercredi à APA, sont revenus sur la sortie médiatique du président Macky Sall dans l’affaire Ousmane Sonko et la mise sous mandat de dépôt de certains soutiens du leader du Pastef les Patriotes.« Macky Sall évite le salon » barre à sa Une Le Quotidien dans l’affaire Sweet Beauté, où le leader de Pastef Ousmane Sonko, est accusé de viol dans un salon de massage par une jeune de fille 20 ans.

 Le journal rapporte les propos du chef de l’Etat sur Rfi (Radio France internationale). « Je ne peux pas comploter pour des choses aussi basses » rétorque Macky Sall s’exprimant pour la première fois sur cette affaire de mœurs. Une sortie à laquelle le leader de Pastef n’a pas tardé à réagir. « Votre seule compétence, c’est le complot » rétorque Ousmane Sonko qui engage la responsabilité du Président.

Dans Le Soleil, « Macky Sall assène ses vérités ». Exploitant la sortie du chef de l’Etat sur Rfi, le quotidien national revient sur plusieurs sujets. Et dans l’affaire Ousmane Sonko, Macky Sall s’en lave les mains. « Je ne peux pas souhaiter à mon pire adversaire une telle situation. Il y a des accusations, il y a des procédures, il ne faut pas mêler le Président » dit-il pour clore l’affaire.

Walf Quotidien y voit plutôt une « Sall opération de com’ » du Président de la république sur Rfi. Le journal s’interroge sur le choix de Macky Sall de s’exprimer sur un média étranger assimilant cette « sortie ratée » à « une mauvaise stratégie ou une erreur politique » de Macky Sall qui minimise l’affaire Sonko.

Pendant ce temps, la traque des soutiens d’Ousmane Sonko se poursuit, renseigne Le Quotidien qui informe que Birame Souley Diop et Abass Fall, respectivement Administrateur de Pastef et Coordonnateur du parti à Dakar sont envoyés en prison.

Libération qui revient sur les détails de l’enquête, informe que toutes les personnes arrêtées dans cette affaire ont bénéficié d’un contrôle judiciaire sauf Biram Souley Diop et Abass Fall placés sous mandat de dépôt et poursuivis pour « association de malfaiteurs, complicité de diffusion de contenu contraires aux bonnes mœurs, menace de voie de fait et violence ».


Pendant ce temps, L’AS informe que « le peuple sera dans la rue samedi » face +aux arrestations tous azimuts d’activistes et Sonkistes+. Une marche est programmée samedi par les partisans d’Ousmane Sonko et le collectif citoyen « Le Peuple ».

Walf Quotidien soutient qu’on se dirige vers la levée de l’immunité parlementaire de Sonko. « Ils l’auront sans doute » titre le journal. Qui ajoute que « la liquidation de l’adversaire enragé de Macky Sall est presque acquise. »

L’Observateur ouvre ses colonnes à Malick Gakou, leader du Grand Parti. Dans une longue interview, Gakou se dit « solidaire » à Ousmane Sonko avant d’indiquer qu’il ne « voit dans ce dossier rien qui puisse entacher l’image et la crédibilité d’Ousmane Sonko .»                                                        

Sud Quotidien reste sur le démarrage de la campagne de vaccination contre la Covid-19 et indique « Sinopharm ouvre la voie ». Le journal informe que le Sénégal fait désormais partie des 7 pays sur les 54 pays africains à démarrer la campagne de vaccination.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.04.2021

Le plus grand mall du Congo

Retrouvons-nous au Brazzaville Mall, un lieu de rencontres multiculturelles, une expérience inoubliable de shopping au coeur des marques les plus connues. Un raffinement et une…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut