Société › Education

L’Université Denis-Sassou-N’Guesso pas encore prêt à accueillir ses locataires

L’Université Denis-Sassou-N’Guesso.

Le complexe universitaire en construction dans la commune de Kintelé, à quelques kilomètres de Brazzaville, n’est pas encore prêt pour accueillir ses premiers étudiants.

En octobre prochain, l’Université Denis-Sassou-N’Guesso (UDSN), n’ouvrira pas ses portes pour recevoir les étudiants. Le Premier ministre, Clément Mouamba, a visité le 6 septembre les travaux de construction de cet établissement, en compagnie du ministre de l’Enseignement supérieur, Bruno Jean Richard Itoua, a pu évaluer le niveau d’exécution des travaux confiés à l’entreprise Unicon. « L’option que nous avons prise est de dire qu’il n’y aura pas de rentrée académique en octobre. Ce n’est pas possible. Mais nous nous battons pour en avoir une l’année prochaine mais tout le travail doit se faire d’ici à juin 2019 », a annoncé le chef du gouvernement.

En effet, selon le président directeur général d’Unicon, Serge Pereira, il faut environ soixante-dix milliards FCFA pour la finalisation des travaux dont le niveau d’exécution est actuellement estimé à 54% dans la phase partielle du projet. « Sur le campus, nous sommes à un tiers. Nous avons déjà construit des routes, des canalisations et un château d’eau au-dessus du campus, 90% des fondations sont faites, environ cinq bâtiments abritant des facultés complètement construites en termes de structure. Mais, quand vous êtes payés au compte-gouttes, c’est difficile. Il faut vraiment un planning, un calendrier où l’Etat s’engage à respecter », s’est plaint Serge Pereira, estimant que même les décaissements par petits montants seront les bienvenus.


Réitérant la volonté du gouvernent d’ouvrir partiellement cette université, le Premier ministre est conscient que sans paiement, rien ne pourra se faire. Il a, par ailleurs, annoncé la réactivation du comité de pilotage incluant des cadres de haut niveau. En effet, sa mission consistera, entre autres, à réfléchir sur toutes les modalités de démarrage même de façon modulaire. Clément Mouamba s’est félicité, enfin, du fait que l’entreprise a respecté les consignes données lors de sa première visite l’an dernier. « Je suis heureux de constater que les consignes ont été tenues. Avec peu de moyens, nous avons pu consolider les bâtiments qui étaient en danger car nous voyons tous une grande avenue, il y a des caniveaux, des espaces plantés, pour conforter les bâtiments existants. C’est déjà une bonne chose », a-t-il conclu.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut