› Société

L’Onac fait ses adieux au colonel Christian Piot

Photo de famille officiels, anciens combattants et veuves.

Après trois ans passés au Congo, l’attaché de défense de l’ambassade de France a reçu, le 24 juillet, l’hommage de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (Onac).

La cérémonie d’adieux qui s’est déroulée au Foyer des anciens combattants à Bacongo, dans le deuxième arrondissement de Brazzaville, a connu la participation du nouvel attaché de défense près l’ambassade de France, Rémy Cazenave-Lavie ainsi que des veuves de certains anciens combattants. En effet, l’Onac a tenu à faire des adieux dignes d’éloges au colonel Christian Piot en souvenir de l’assistance soutenue que le Français a manifesté à l’égard de ses membres. Il s’agit, entre autres, des décorations et diverses aides matérielles.

« Nous nous souviendrons encore, et pour longtemps, de tes nombreuses actions en faveur de cette communauté des anciens combattants comme le témoignent du reste des déplacements à Pointe-Noire et à l’intérieur du pays… Par deux fois consécutives, tu as eu à les honorer en les décorant à Pointe-Noire, en souvenir des services rendus à la France », a rappelé le président de l’Office, le colonel Pierre Obou.

Selon lui, le colonel Christian Piot s’était également rendu à Owando dans la Cuvette, et à Ouesso dans la Sangha, pour accomplir le même geste chargé de symboles. Ceci après avoir honoré les anciens combattants de Brazzaville. Lors de son passage à Makoua, l’attaché de défense avait déposé une gerbe de fleurs sur la stèle dédiée aux anciens combattants à Mbirou. « Nous avons souhaité davantage bénéficier de ta collaboration, mais hélas ! Le devoir t’a appelé et nous nous réjouissons, cependant, d’avoir bénéficié de la compagnie d’un ami et d’un conseiller », a poursuivi le colonel Pierre Obou après le vin d’honneur servi pour la circonstance.


Rappelant au nouvel attaché de défense qu’il a la lourde tâche de continuer cette œuvre, le président de l’Office l’a assuré de la disponibilité de l’Onac quant à l’accompagner dans la réalisation de sa mission.

A cette occasion, le colonel Christian Piot a remercié l’Onac et ses membres pour l’accueil chaleureux qu’ils lui ont réservé durant son séjour en terre congolaise. Notons que le colonel Piot a mis à profit cette occasion pour décorer le lieutenant-colonel Bruno Kouka de la médaille de la Croix de combattant.



À LA UNE
loading...
Retour en haut