Sport › Autres sports

La ligue de boxe de Brazzaville fait son bilan

La structure a tenu, le 26 août au siège du Comité national olympique et sportif congolais, son assemblée générale ordinaire au cours de laquelle elle a fait le bilan de la saison écoulée tout en projetant la nouvelle qui pointe à l’horizon.

« La saison écoulée était très satisfaisante parce que nous avons réalisé à 100% toutes nos activités. Nous avons commencé par la tenue du conseil départemental avant d’enchaîner avec les galas de boxe, les séminaires puis le championnat départemental que nous avons organisé au mois de juillet », a expliqué Elias Mfoudi, le président de la ligue de Brazzaville.

Il a souligné que la coupe de la ville, reportée pour les raisons de calendrier, lancera la nouvelle saison en octobre. En dehors des compétitions de routine, la ligue de Brazzaville entend organiser d’autres activités en s’appuyant surtout sur des journées de réflexion, en vue de définir les rapports qui lient la fédération, les ligues et les clubs car ils ne sont pas au beau fixe.

« C’est souvent ce genre de situations qui nous pose problèmes. Car certains dirigeants n’ont pas la maîtrise des relations existantes entre les fédérations, la ligue et les clubs », a-t-il justifié.


Elias Mfoudia n’est pas allé loin pour en trouver une belle illustration.  Le président de la ligue de Brazzaville s’est plaint des absences répétées des membres de la Fédération congolaise de boxe lors des différentes manifestations que la ligue a organisées pendant la saison 2017-2018.

« Nous le constatons encore aujourd’hui. Depuis que la ligue organise ses activités, nous n’avons jamais été assistés par les membres de la fédération alors que nous envoyons régulièrement des correspondances. Et pourtant nous organisons des compétitions pour l’honneur de la fédération », s’est-il plaint.

À LA UNE
Retour en haut