› Société

Les poids lourds interdit d’accès sur le pont sur le Niari

Le pont sur le Niari interdit aux véhicules de plus de quinze tonnes.

Depuis le 01er décembre les véhicules de plus de quinze tonnes n’ont pas le droit de passer sur le pont sur le Niari à cause des travaux de réhabilitation.

Le pont sur la Niari reliant les départements de la Bouenza et de la Lékoumou est interdit au trafic des poids lourds. Cette décision est effective depuis le 01er décembre, à cause des travaux de réhabilitation qu’on effectue en ce moment.

« En complément des dispositions de la circulaire n°0010/PM-CAB du 3 novembre 2017 limitant la charge à trente tonnes sur cet axe, et pour la sauvegarde du pont sur la rivière Niari Loudima (en attendant les travaux de sa réhabilitation), le trafic des véhicules avec poids total à charge supérieur à quinze tonnes sera interdit à compter du 1er décembre 2018», mentionne la circulaire 0011/PM-CAB, du Premier ministre, Clément Mouamba.


La circulaire prévoit tout de même des mesures palliatives, à savoir, une voie de contournement Madingou-Kimandou-Indo-Sibiti, en franchissant le pont de la rivière Niari dans la Bouenza. « Sur ce pont la charge autorisée est de cinquante tonnes », a insisté le directeur de cabinet du ministre de l’Equipement et de l’entretien routier, Frédéric Manieze.

Rappelons que le pont sur la rivière Niari, à Loudima, a été construit en 1982. Il était dans un état de dégradation avancé, c’est ce qui justifie cette résolution de réhabilitation.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut