› Société

Le Fawe-Congo a sa nouvelle présidente

Droits réservés.

Aline Olga Lonzaniabéka a affirmé le 28 décembre à Brazzaville.

La nouvelle présidente du Forum des éducatrices africaines (FAWE-Congo), Aline Olga Lonzaniabéka a affirmé le 28 décembre à Brazzaville qu’elle poursuivrait avec acharnement la mission d’émanciper la femme Congolaise. Elue pour un mandat de 3 ans, elle succède 10 ans après à Rosalie Kama Niamayoua, l’actuelle ambassadrice du Congo à Cuba.

« Il est impératif de mettre en valeur le potentiel démographique avec un investissement dans la jeunesse. La fille d’aujord’hui étant l’élite de demain », a déclaré Aline Olga Lonzaniabéka à l’assemblée générale élective, tenue sous le thème « Contribution de la jeunesse et de la femme au développement de la société Congolaise, promouvoir l’éducation de la fille pour le développement ».

Aline Olga Lonzaniabéka a indiqué que la fille était un capital de vie qui a besoin d’être encadré, éduqué, orienté. Et qu’elle possédait une capacité d’ingéniosité et de créativité comparables à celles des garçons.

Après 2 mandats successifs, la présidente sortante, Rosalie Kama Niamayoua a défini les priorités de cette structure qui se consacre à autonomiser la femme. « La femme représente plus de la moitié des habitants du Congo », a-t-elle notifié. Elle a expliqué que ses priorités ne se définissaient qu’à partir des clubs « Tosolola », une cellule d’écoute.


« Vingt clubs  «Tosolola » sont instaurés dans 3 départements du pays, dans le cadre des échanges sur l’éducation de la jeune fille dans sa globalité », a complété Rosalie Kama Niamayoua. Ce, a-t-elle poursuivi, dans le but de trouver des solutions y afférentes. « La sexualité et la scolarité sont les domaines les plus affectés. Plus de 7.000 collégiennes et lycéennes ont déjà été sensibilisées aux grossesses précoces», a indiqué Rosalie Kama Niamayoua.

« Le FAWE-Congo organise également des compétions dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques. C’est dans cette optique que le Congo a fait participer des lycéennes aux différentes compétitions sur des métiers sur le numérique, la science, l’ingénierie et les mathématiques », a-t-elle ajouté.

Crée en 1992, le forum des éducatrices africaines est une organisation panafricaine dont le siège est à Nairobi au Kenya et regroupe 37 pays.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut