› Société

Le collectif « Entre Elles » vole au secours des victimes des inondations

Le collectif Entre Elles et la Fondation Chancel Gatsoni ont lancé, depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux une campagne de crowdfunding afin de récolter la somme de mille cinq cents euros, environ un million de FCFA, pour venir en aide aux victimes des pluies torrentielles et inondations qui ont frappé Brazzaville en début de ce mois.

Ce geste, qui s’inscrit dans la volonté des deux associations d’apporter assistance aux victimes dont certains n’ont plus de toit, permettra de mettre du baume dans les cœurs de ces familles qui saignent. « L’idée est de venir en aide à des familles touchées par ces intempéries mais, au-delà de cet humble geste, on veut sensibiliser nos compatriotes à ce qui se passe autour de nous et à l’importance de l’entraide. Le fait de ne pas résider en Congo ne nous désengage pas, nous sommes tous concernés par ce qui se passe chez nous et touchés par ce que nos oncles, frères ou cousines vivent en étant à Brazzaville », a souligné Noellie Ngombe, présidente du collectif « Entre Elles ».

Cette opération de crowdfunding, qui prendra fin au mois de mars, servira à aider les sinistrés de Brazzaville à travers une distribution de kits de premier secours, des matelas, des sacs de ciment, etc. Une fois le montant récolté, les bénévoles des deux associations se rendront sur le terrain auprès des victimes des quartiers Talangai, la Base et Mfilou, pour procéder à la distribution en collaboration avec les mairies et les chefs des quartiers. « Afin de bien faire les choses, nous définirons en amont les dates et les points de distribution qui seront ensuite communiqués aux populations. Car on ne peut pas se poster à n’importe quel coin de rue pour procéder à la distribution des biens », a indiqué Noellie Ngombe.


Notons que cette initiative personnelle et citoyenne que posent ces associations est une suite logique des actions qu’elles ont déjà eu à mener. En effet, le collectif Entre Elles a accompagné plus de quarante femmes, puis a organisé une collecte de serviettes hygiéniques et les a distribuées aux collégiennes de Nganga-Edouard à Brazzaville. «Nos actions sur le long terme seront plus fréquentes et se feront à travers un lieu physique, telle une maison de la Femme où chacune viendra consulter un médecin, une avocate ou une notaire, ce qui se fait déjà aujourd’hui à travers le site web du Collectif www.entreellescongo.com », a-t-elle ajoutée.

Le Collectif Entre Elles accompagne et aide les femmes congolaises dans leurs démarches administratives, professionnelles ou médicales. C’est un ensemble de femmes bénévoles qui ne travaille pas avec les institutions publiques au Congo. Prière de cliquer le lien suivant : https://bit.ly/37eKV5f  si vous voulez participer à cette collecte.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut