Culture › Livres

José Cyr Ebina dévoile « Mon combat »

Dédicace du livre Mon combat de José Cyr Ebina.

Dans son  essai  paru aux éditions Plus,  présenté et dédicacé le 7 juin,  à Brazzaville, l’auteur conscientise  et  interpelle la population congolaise à la lutte contre la corruption.

« Mon combat » est le tout nouveau livre de José Cyr Ebina, qui a été préfacé par Michel Mongo. Dans cet ouvrage, José Cyr Ebina entend contribuer à la lutte contre les antivaleurs dans son pays. Pour lui, chacun devrait se sentir concerné par ces maux qui minent la société, le gouvernement encore plus. L’auteur demande à tous les  Congolais de s’y engager.

« On est tous dedans, c’est notre prise de conscience qui changera les choses. Ce combat est un problème de survie collective, pour le bien-être de tous, et exige un engagement ainsi qu’une mobilisation sans exception des fils et filles du pays », a dit José Cyr Ebina

A la question de savoir quelles ont été les motivations qui lui ont conduit à écrire son livre,  José Cyr Ebina indique que les antivaleurs sont devenues une gangrène pour la société congolaise et leurs méfaits un lot quotidien pour tout le monde.

« Aujourd’hui, si notre pays souffre, c’est  parce que  ces antivaleurs ont dominé  les valeurs. Nous nous battons pour qu’il y ait plus d’hommes valeureux comme à l’époque où nous avons grandi. Le Congo a existé hier avec des hommes de valeur tels mon grand-père Ebina, autodidacte de son état, mais qui  a bâti une fortune. Aujourd’hui, ces hommes n’existent plus, c’est pour dire que les antivaleurs ont gagné du terrain et qu’il est question de les contrer », a-t-il souligné.


Député et membre du  Réseau  des parlementaires africains  de lutte contre la corruption  (Apnac) dont le siège est à Nairobi, au Kenya, président de l’antenne nationale  depuis  2015 et élu vice-président Afrique centrale de cette structure en juillet 2018, Josée Cyr Ebina s’est engagé  contre les antivaleurs, pour répondre à  l’interpellation du président de la République, Denis Sassou N’Guesso qui, dans  ces discours,  revient sur la question, appelant les parlementaires à diligenter des enquêtes parlementaires contre les actes de  corruption.

En tant que parlementaire, le député national  ambitionnait de proposer une loi contre les antivaleurs. Mais, a-t-il dit, les lois qui sont déjà là sont suffisantes et manquent simplement de textes d’application « J’ai pensé donc faire cet essai pour  pouvoir aller vers les lecteurs, vers les concitoyens pour les expliquer cette lutte, un combat de tous.  Ce ne sont pas les lois qui manquent, il faut surtout influer sur les comportements, sensibiliser, éduquer, informer des questions qui  touchent à la morale. C’est pourquoi j’ai choisi de publier un livre au lieu de faire une  proposition de loi », a indiqué José Cyr Ebina

José Cyr Ebina est député national, élu pour la deuxième fois dans la circonscription électorale d’Igné, dans le département du Pool. Il est le président de l’association Globe d’or et le livre  » Mon combat » est son premier essai.



À LA UNE
loading...
Retour en haut