Société › Faits divers

Immigration : le corps d’un jeune congolais repêché par des gardes côtes marocains

Le corps d'un jeune congolais repêché par les gardes-côtes marocains.

Mpini Adirel Garley Ednick serait par noyade alors qu’il tentait l’aventure vers l’Europe.

Des garde-côtes marocains ont repêché le corps du jeune Mpini Adirel Garley Ednick. Il aurait laissé sa vie en essayant l’aventure vers l’Europe, dans des conditions précaires. Son aventure s’est terminée dans la mer Méditerranée.


Jusqu’ici rien n’indique les circonstances de sa mort et quand le décès s’est-il produit. Le naufragé avait sur lui son passeport, ce qui a permis de l’identifier et de le rattacher à son pays d’origine.


L’Info en continu
Bon plan
Publié le 28.05.2020

Les Chutes de la Loufoulakari

Les Chutes de la Loufoulakari sont des cascades situées dans le sud-ouest de la république du Congo, dans le département du Pool, à 75 km…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut