› Eco et Business

IFRANE Forum : la première édition itinérante se tiendra à Brazzaville

Droits réservés.

Le Sommet Africain du Commerce et de l’Investissement, Ifrane Forum, tient sa première édition itinérante les 21 et 22 juin 2019, dans la capitale congolaise.

L’évènement se tiendra sous le thème : « l’Intégration régionale au service d’une Afrique émergente ». Ce sont plus de 200 acteurs politiques et opérateurs économiques dans les secteurs de l’industrie, les infrastructures, la logistique et le tourisme, du continent africain qui sont attendus à ce forum. Il y aura au menu de ces 2 jours des conférences, présentations, rencontres B to B et visites de terrain.

Le choix porté sur la République du Congo pour accueillir cette première édition itinérante, est une réponse à la demande exprimée par la forte délégation de femmes et hommes d’affaires congolais ayant participé à Ifrane Forum 20180. La trentaine d’opérateurs économiques, des secteurs public et privé, ont exprimé leur grand intérêt pour l’économie marocaine et leur volonté de développer la coopération avec des homologues marocains et africains. « De plus, le Congo joue un rôle primordial dans la dynamisation de l’économie de la région centrale de l’Afrique et détient un potentiel à même de contribuer à la réussite de l’intégration économique de cette région. Le Maroc et le Congo sont liés de relations d’amitié et de coopération leur permettant de jouer des rôles pionniers dans la dynamisation de la coopération régionale et continentale » précise IDrissi Janati, Présidente Fondatrice d’Ifrane Forum.


Il faut le souligner, la première édition itinérante d’Ifrane forum à Brazzaville, coïncide avec la tenue de la Semaine du Maroc au Congo. Pour Khadija IDRISSI JANATI, « Elle intervient dans un contexte particulier pour le continent, celui de l’entrée en vigueur de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine. C’est l’occasion de réunir les opérateurs les plus concernés pour écouter leurs points de vue et sortir avec des recommandations concrètes pour opérationnaliser la ZLECAF ».


À LA UNE
Retour en haut