Culture › Cinéma

Fespaco 2021 : la 27ème édition se tiendra du 27 février au 6 mars 2021

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a ouvert officiellement la liste de sélection des films dans le cadre de sa 27e édition prévue au Burkina Faso.

Initié dans le but de promouvoir et de valoriser le cinéma africain sur le continent, le Fespaco annonce déjà les couleurs de sa 27e édition. L’appel à films ouvert jusqu’au 15 décembre concerne tant les cinéastes africains basés sur le continent que ceux de la diaspora. Pour le prochain rendez-vous du film africain à Ouagadougou, la sélection comporte deux sections principales. La première, section compétition officielle, est réservée aux films de réalisateurs africains et de la diaspora. Elle comporte plusieurs catégories, entre autres : fiction long métrage et documentaire long métrage, pour une durée minimale de 60 minutes ; fiction court métrage et documentaire court métrage, pour une durée comprise entre 1 minute et 35 minutes ; films de fiction ou documentaire des écoles africaines de cinéma, pour une durée comprise entre 3 et 15 minutes.

La deuxième catégorie, quant à elle, concerne les séries télévisuelles. A en croire les organisateurs, aucun film et aucune série de plus de deux ans d’âge au 31 décembre 2020 ou présentés lors d’une précédente édition du Fespaco ne seront sélectionnés. Mais la section hors compétition qui est ouverte aux films des cinéastes du monde impliquera à la fois  le panorama, le focus, les découvertes et les hommages des œuvres datant de plus deux ans.


Au regard de la pandémie du coronavirus qui sévit dans le monde depuis le début de cette année, les organisateurs rassurent les cinéastes de la tenue de l’événement, qui selon eux, constitue la voix du cinéma africain dans le monde. « Après avoir célébré ses 50 ans l’an dernier, le Fespaco doit aborder avec sérénité son prochain plan cinquantennal. A l’heure actuelle, nous sommes focalisés sur les défis à relever, afin de déboucher sur les pistes de solution, en dépit de la persistance du contexte sanitaire et sécuritaire inquiétant », ajoutent-ils. Notons que depuis sa création, le Fespaco vise à favoriser la diffusion de toutes les œuvres du cinéma africain et permettre les contacts et les échanges entre professionnels du cinéma et de l’audiovisuel. A travers sa programmation, il souhaite contribuer à l’essor, au développement et à la sauvegarde du cinéma africain, en tant que moyen d’expression, d’éducation et de conscientisation.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut