› Eco et Business

Eco-Oil signe un partenariat avec Rivulis-Eurodrip

Droits reservés.

La signature de l’accord a eu lieu le 7 juin 2018 à Paris, à l’issue d’une table ronde sur « l’innovation au service de l’agriculture et du développement durable ».

Environ 700 hectares vont être exploités par la société Eco-Oil du Congo-Brazzaville, à travers son programme Ecoplus, pour la production de mangues et d’oranges. Cette société vient de signer un partenariat avec le groupe Rivulis-Eurodrip. Un accord qui a été matérialisé le 07 juin 2018 à Paris, lors d’une table ronde sur « l’innovation au service de l’agriculture et du développement durable ».

Ce projet à pour objectif de réhabiliter la station fruitière de Loudima, depuis plus d’une vingtaine d’année. Les 700 hectares vont être exploités dans un premier temps, avant d’atteindre à terme 2 000 à 3 000 hectares.

Rivulis-Eurodrip va fournir à Ecoplus, à partir d’Israël, 35 000 plants de manguiers. Claude-Wilfrid Etoka, le PDG d’Eco-Oil, minimise le paradoxe d’importer des plants d’arbres qui existent au Congo-Brazzaville. « Cette station fruitière a des plants qui datent de plus de 50 ans, qui ne sont plus performants. Mais par contre, on a plus de rendement à l’hectare avec les plants qui vont arriver d’Israël. »


Claude-Wilifrid Etoka, pense que la relance des activités de la station fruitière de Loudima sera bénéfique aux populations riveraines. « Ça fait plus de 2 ans qu’on est déjà sur le site. Je pense que ces gens-là ont été repris au niveau de la station fruitière. Ils ont arrêté de venir faire la cueillette, maintenant ils deviennent des salariés chez nous. », a-t-dit.

Le contrat Rivulis-Eurodrip/Ecoplus sera opérationnel avant la fin de cette année.

À LA UNE
Retour en haut