Société › Faits divers

Dolisie : la police affronte les lycéens d’un établissement de la place

Droits réservés.

Le ton est monté ce lundi matin entre les forces de l’ordre et les élèves du lycée Victor Sathoud de Dolisie dans le Niari (sud), suite aux obsèques de l’élève Cécilia Cyprienne Tsimba de la classe de terminal A.

Tout a commencé vers 09h30 quand plusieurs élèves du lycée Victor Sathoud se sont déportés au lieu de la veillée funèbre. Ils ont cassé les vitres et fenêtres de l’hôtel La Dolisienne.

Les policiers sont intervenus pour les disperser le ton est monté et les forces de l’ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogènes, d’après des lycéens, pour rétablir l’ordre.


La situation était revenue à la normale vers 10h. Mais quelques minutes plus tard quand les policiers étaient partis, des petits groupes de jeunes ont à nouveau ralenti la circulation. Une patrouille de police se trouvant non loin, les fonctionnaires sont intervenus dans la minute afin de disperser une nouvelle fois le groupe. Une fois la patrouille partie, certains élèves ont remis le couvert jusqu’à ce que les policiers reviennent deux minutes plus tard.

A 12h, tout est rentrée dans l’ordre. Des lycéens voulaient recommencer à bloquer la circulation, ils semblent avoir finalement renoncé.


À LA UNE
Retour en haut