International › APA

Divers sujets au menu des quotidiens marocains

La question de l’intégrité territoriale du Royaume, l’intégration des femmes marocaines sur le marché du travail, les enjeux de la tenue de rencontres internationales au Maroc et la signature par le Maroc du 2ème protocole additionnel à la Convention de Budapest sur la cybercriminalité sont les principaux sujets traités par les quotidiens et hebdomadaires et quotidiens marocains.+Finances News Hebdo+, qui s’attarde sur la question de l’intégrité territoriale du Royaume, souligne qu’il y a un processus international « naturel » et “irréversible” de soutien au plan d’autonomie présenté par le Maroc pour le règlement du conflit artificiel autour du Sahara, dans le cadre de la souveraineté du Maroc, précisant que les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas et les Philippines, entre autres, soutiennent tous cette initiative.

La réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech, qui s’est tenue mercredi à Marrakech, était d’ailleurs l’occasion pour certains pays de réitérer leur appui à la position du Royaume, relève le journal, précisant que les Pays-Bas considèrent ainsi le plan d’autonomie comme “une contribution sérieuse et crédible au processus politique mené par l’ONU” pour trouver une solution à la question du Sahara.

De même, le soutien du gouvernement espagnol à l’initiative marocaine d’autonomie, en étant le cadre le plus approprié et le plus crédible pour résoudre la question du Sahara marocain, s’inscrit dans le cadre d’une dynamique internationale pour résoudre ce conflit artificiel, ajoute-t-il, soulignant qu’aujourd’hui la thèse séparatiste et complotiste “ne trouve plus ni écoute ni relais et semble avoir échoué sur une île déserte”.

+La Vie éco+ écrit que la grande bataille que vient d’engager le gouvernement pour une plus grande intégration des femmes n’est pas seulement un chantier à dimension sociale, notant que le Maroc s’est très tôt positionné en force sur la problématique du genre en donnant une place de choix dans ses politiques publiques à la question de la parité hommes-femmes et en appuyant l’inclusion de la femme dans tous les domaines et pas seulement dans l’activité économique.

Aujourd’hui, et au-delà de toute considération, l’inclusion de la femme dans le marché de l’emploi est un impératif d’ordre éminemment économique, car il s’agit tout simplement de doubler presque la population active et donc de multiplier par deux le facteur travail avec ce qui s’en suivra en termes de production de valeur ajoutée, soutient le journal.

+Challenge+ écrit que Marrakech a accueilli deux évènements importants en même temps : la réunion internationale de la coalition mondiale contre le terrorisme et celle de la Banque Européenne pour la reconstruction et le développement, notant qu’il s’agissait d’“une première en Afrique dans les deux cas” et que “ce n’est pas fortuit”.

Sur le sujet de la lutte antiterroriste, le Maroc a mis en place, dès 2003, une approche plurielle, préventive dans le cadre du respect absolu de l’Etat de droit, rappelle la publication, soulignant que la puissance de ses services de renseignement est reconnue par tous ses partenaires, y compris les grandes puissances occidentales.


L’Assemblée de la BERD a les mêmes significations sur un autre plan, estime

-t-il. Sur les dix dernières années, cette institution financière a investi 30 milliards d’euros au Maroc, et c’est pour valoriser cette confiance que Marrakech a été choisie, relève-t-il, soulignant que les choix stratégiques y sont pour beaucoup, étant entendu que la BERD est une institution financière spécifique.

+Assahra Al Maghribia+ fait savoir que le Maroc a signé, jeudi à Strasbourg, le 2ème protocole additionnel à la Convention de Budapest sur la cybercriminalité relatif au renforcement de la coopération et de la divulgation de preuves électroniques.

Près de quatre ans de négociations (septembre 2017 – mai 2021) et une approbation formelle le 17 novembre 2021, le 2e protocole additionnel à la Convention de Budapest sur la cybercriminalité a été ouvert à la signature au Conseil de l’Europe à Strasbourg, jeudi, dans le cadre d’une conférence internationale sur la coopération renforcée et la divulgation des preuves électroniques (12-13 mai).

Ce protocole, qui a pour but de compléter ladite Convention, a été signé au Conseil de l’Europe par le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, qui conduit une importante délégation de son département, à l’occasion de cette conférence, organisée en coopération avec la présidence italienne du Comité des ministres du Conseil de l’Europe, ajoute le quotidien.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.04.2022

La localité de Loutété

Loutété est une localité du sud-est du Congo située dans le département de la Bouenza. Avec une population d'environ 20 000 habitants. Traversée par le…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut