Santé › Bien-être

Coronavirus: le Congo renforce les mesures préventives

Droits réservés.

Le gouvernement congolais a décidé, à compter du 3 mars 2020, de mettre en quarantaine tous les passagers venant des pays classés à risque et plus exposés au coronavirus.

Le Congo n’a pas encore enregistré de cas confirmé. De coronavirus. Mais pour plus de précaution, le gouvernement veut tout de même renforcer les mesures préventives. Le Congo va désormais mettre en quarantaine les passagers en provenance des pays classés à risque.

La ministre de la Santé et de la Population a annoncé la mesure devant la presse. Jacqueline Lydia Mikolo a été explicite, citant nommément les pays concernés. « Toutes les personnes qui viennent des pays à haut risque seront mises en quarantaine. Il s’agit de la Chine, de la Corée du Sud et de l’Iran. Des personnes venant de ces pays seront dorénavant .mises en quarantaine dès leur arrivée au Congo. Il ne s’agit pas seulement des ressortissants de ces pays, mais de toute personne venant de ces pays, autrement dit, personne de nationalité congolaise ou autre », a déclaré la ministre.


Jacqueline Lydia Mikolo, également en charge de la Promotion de la femme et de l’Intégration de la femme au développement, a déconseillé aux Congolais de se rendre dans les pays touchés, sauf cas de nécessité. « Nous recommandons aux ressortissants congolais de ne pas se rendre dans les zones d’épidémie sauf nécessité », a-t-elle insisté.

Le centre de mise en quarantaine des personnes suspectes est basé à Kintélé, une commune située au nord de Brazzaville. Ce centre est un hôtel de luxe d’une centaine de chambres où ont été logées plusieurs délégations ayant pris part aux onzièmes Jeux africains que Brazzaville a abrités en 2015. L’on y trouve des médecins formés pour la prise en charge de potentiels malades.



À LA UNE
loading...
Retour en haut