Eco et Business › Energie

Congo : vers une série de délestage électrique dans le pays

La maintenance en cours sur l’une des principales turbines de la centrale électrique, installée dans la capitale économique pourrait perturber la distribution de l’énergie sur l’étendue du territoire.

C’est la société de distribution d’énergie qui a fait l’annonce, l’énergie électrique sera instable au Congo Brazzaville durant une quarantaine de jours. Il faut dire que les techniciens procèdent depuis ce dimanche 21 octobre à la maintenance d’une turbine qui fournit à elle seule 60% de l’énergie servie par la société nationale aux populations.

La conséquence est sans appel pour les petits commerces et les industries, les machines, congélateurs, climatiseurs et réfrigérateurs qui devront se contenter de fonctionner au ralenti faute d’une électricité pérenne. La société de distribution va fournir le produit de façon rotative. « Déjà pour maman qui fait des provisions, elle ne pourra plus le faire. C’est comme si elle n’a rien fait. Et pour son petit commerce, le bar, elle ne pourra plus avoir de la boisson glacée, alors que ses clients préfèrent de la boisson glacée », explique Tina une congolaise visiblement déjà inquiète.

« Le problème de délestages c’est notre pain quotidien. J’ai des maisons d’informatique et nous dépendons du courant. Déjà, pour trouver du courant ce n’est pas facile. Je suis donc obligé d’aller payer un groupe électrogène », se désole un consommateur. « Quarante-cinq jours sans électricité c’est grave. Ce n’est pas facile de subir cela », dit un autre consommateur.


Rappelons que malgré une capacité énergétique de plus de  600 mégawatts, l’offre énergétique demeure toujours inférieur à la demande au Congo Brazzaville.

 

À LA UNE
Retour en haut