Politique › Justice

Congo : vers la fin du procès de Jean Martin Mbemba et ses co-accusés

Quatre jours après l’audition des co-accusés de l’ancien ministre de la justice, la confrontation avec les témoins bouclée, on se dirige vers la fin du procès. Place ce vendredi aux plaidoiries et réquisitoires.

Le quatrième jour du procès de Jean Martin Mbemba a vu passer à la barre le dernier co-accusé, Claude Mbango qui a donné sa version des faits aux juges. Comme on pouvait s’y attendre l’ancien directeur départemental de la police dans le département du Pool a rejeté devant la barre les chefs d’accusation portés contre lui. Il ne se reconnait pas dans une quelconque tentative visant à renverser les institutions de la République en 2013.

L’ancien haut gradé de la police a tout d’abord tenu à clarifier devant les juges de la cour ses relations avec Jean Martin Mbemba.  « Le ministre Jean-Martin est mon aîné, c’est mon frère. Moi étant directeur départemental de la police dans le Pool, je ne pouvais que le connaître. On discutait des questions de sécurité dans le Pool », a-t-il affirmé.

Pour Jean Claude Mbango qui répondait sans détour aux questions de la cour, il a simplement été arrêté parce qu’il a pris part à une réunion de l’Union pour le progrès (UP), parti de Me Jean-Martin Mbemba, à Mayanga, dans le premier arrondissement. Réunion dont l’ordre du jour a vraisemblablement été mal interprété par les services de sécurités.


Pour l’avocat générale, il y a eu connivence entre Claude Mbango et Martin Mbemba en vue de renverser les institutions de la république. A l’en croire, ce coup d’Etat aurait bénéficié d’un financement de l’ancien garde des Sceaux et son mode opératoire consistait à faire évader les prisonniers de la maison d’arrêt et de correction de Brazzaville. L’avocat générale s’appuie notamment sur les procès verbaux de Samba Mountou, un des membres de l’entourage du ministre Jean-Martin Mbemba, qui évoquait les rencontres du colonel Jean-Claude Mbango avec l’ancien ministre.

Ce vendredi, on s’achemine vers la fin de la procédure, les plaidoiries et les réquisitoires détermineront certainement le verdict .


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut