› Société

Congo : une circulaire pour de nouvelles mesures d’évacuations sanitaires des agents de l’Etat

Une évacuation sanitaire.
Une évacuation sanitaire.

Celle-ci a été signée lundi 17 janvier, par le ministre des Finances, du budget et du portefeuille public, Rigobert Roger Andely.

 

Le ministre des Finances vient de signer une circulaire qui définit les modalités des évacuations sanitaires à l’étranger des agents de l’Etat qui en sont des bénéficiaires. Ledit document a été rendu public le 17 janvier 2022.

« Les évacuations sanitaires sont exclusivement autorisées par arrêté du ministre chargé de la Santé, et pour les pathologies non traitées au Congo.  A cet effet, l’Etat apporte un concours financier ne pouvant excéder la somme de dix millions de FCFA au titre de provision pour toute évacuation sanitaire, en dehors des frais de transport. Cette provision sera uniquement payée par virement au compte de l’hôpital traitant concerné », indique la circulaire signée par le ministre Rigobert Roger Andely.


Par ailleurs, l’Etat interviendra à hauteur de 80% des charges à supporter. Tout agent bénéficiaire d’une évacuation sanitaire se verra appliquer sur son salaire la retenue de 20% au titre du remboursement à l’Etat des sommes engagées.

« Cette retenue intervient dès le premier mois du paiement de la provision et se percevra autant de fois que l’intéressé sera évacué », précise le document chargé de la Santé dans la limite des 80% avec comme éléments de base l’arrêté d’évacuation sanitaire, les factures établies par l’hôpital et confirmées par le service social ou médico-social de l’ambassade du Congo.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.04.2022

La localité de Loutété

Loutété est une localité du sud-est du Congo située dans le département de la Bouenza. Avec une population d'environ 20 000 habitants. Traversée par le…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut