Politique › Sécurité

Congo : sécurité des chinois au Congo, Ma Fulin frappe du poing sur la table

L’ambassadeur de Chine à Brazzaville a rencontré en tête le ministre de l’intérieur pour parler de la situation sécuritaire de ses ressortissants au Congo Brazzaville.

Ma Fulin, le patron de la diplomatie chinoise au Congo s’est rendu ce jour au ministère de l’intérieur pour discuter de la situation sécuritaire de ses ressortissants. Il faut dire que les chinois travaillant au Congo sont de plus en plus la cible de plusieurs malfrats dans le pays. La semaine dernière, deux chinois ont été abattus sur la nationale N2 par des braqueurs toujours en cavale.

Sans détour, Ma Fulin a « exigé » de Raymond Zéphyrin Mboulou que Brazzaville fasse « toute la lumière sur cette affaire ». Il a demandé au ministre congolais de l’Intérieur de prendre des mesures efficaces afin de protéger la sécurité des droits et les intérêts légitimes des citoyens. Toutefois il a appelé ses ressortissants à plus de vigilance.


Le ministre congolais de l’intérieur à rassuré l’ambassadeur chinois de ce que la sécurité des chinois au Congo est une priorité. D’ailleurs, des mesures renforcées seront adoptées ces derniers mois et toutes les dispositions seront prises pour réserver aux ressortissants chinois au Congo les meilleures conditions d’accueil et de sécurité, a-t-il indiqué.


À LA UNE
Retour en haut