Société › Actualité

Congo : Paulin Makaya bloqué à l’aéroport

Aéroport de Maya-Maya.

Après avoir passé trois années en prison, l’opposant voulait quitter le Congo pour rejoindre sa famille, mais il a été bloqué à Brazzaville par la police des frontières, le vendredi 28 septembre.

Vendredi 28 septembre dernier, Paulin Makaya s’est rendu à l’aéroport dans l’objectif de quitter le Congo et rejoindre sa famille. Cet opposant vient de passer trois années dans une maison carcérale de son pays. Mais sa surprise fut grande lorsqu’il a été empêché de voyager par la police des frontières.

Pour Makala, le motif qu’on lui donné est « qu’il n’a pas l’autorisation de sortir du territoire ». Ce que cet opposant dénonce et traite de prétexte « faux-fuyant ». Notons qu’il a présenté son passeport Britannique pour pouvoir sortir du Congo.

Le ministre congolais de l’Intérieur, Raymond Zephiryn Mboulou a démenti le motif d’autorisation de sortie. On ne lui a pas refusé de voyager pour ce motif, mais parce qu’il n’a pas présenté son passeport congolais, affirme-t-il.

Pour Raymond Zephiryn Mboulou, les choses sont claires, Paulin Makaya a été arrêté, emprisonné et libéré en tant que congolais et il est également président d’un parti politique congolais. Il peut, dit-il, se présenter à l’aéroport sur l’heure s’il veut avec son passeport du pays et il pourra alors sortir du pays sans aucun problème. « Nous lui demandons la justification de la nationalité, c’est tout », a dit le ministre.


Paulin Makaya a rappelé que le ministre de l’Intérieur n’était pas présent au moment des faits.

« Ils ont même mis en doute mes noms ! Mais c’est gravissime ça, c’est inacceptable », s’emporte l’opposant, qui pense « que l’heure est arrivée pour que ceux qui ont l’effectivité du pouvoir se ressaisissent ».

Paulin Makaya annonce qu’il va se représenter la semaine prochaine à l’aéroport international de Brazzaville pour une nouvelle tentative.

À LA UNE
Retour en haut