Politique › Sécurité

Congo : La nationale 1 dangereusement menacée par un ravin

Le ministre Émile Ouosso a effectué une descente d’inspection sur la «route lourde Brazzaville-Pointe-Noire » menacée par un ravin afin de prendre connaissance de la gravité de la situation.

Le ministre de l’Équipement et de l’entretien routier était ce 4 juin à Malélé pour une visite d’inspection de la nationale 1 fortement en danger. Il faut dire que la «route lourde Brazzaville-Pointe-Noire»,  à quelques encablures du village Malélé dans le Mayombe est dangereusement menacée par un ravin, d’ou l’urgence d’une intervention.

Le premier constat est clair, les ouvrages de canalisation des eaux de ruissellement ont été arrachés par la furie des eaux de pluie. Une déconvenue qui remet en cause la réalisation des travaux qui ont été effectué sur cette route pourtant capitale pour la bonne santé de l’économie. Il faudra plus que jamais tenir compte de la structure géologique des sols ainsi que du relief lors des prochains travaux.


Face à la crise économique qui appauvrit chaque jour les caisses de l’Etat, les travaux ne peuvent pas commencer immédiatement. Les pouvoirs publics ont dans un premier temps sollicité l’apport des exploitants forestiers afin d’effectuer des remblaies devant dans un premier temps préserver la structure de roulement de l’action du ravinement, avant que des travaux plus pointus ne soient engagés par les «Grands travaux».

 



À LA UNE
loading...
Retour en haut