Eco et Business › L'Eco en +

Congo : l’installation énergétique de Boundji a une capacité d’emplissage de 3000 bouteilles par jour

Un centre emplisseur de gaz butane à Boundji. journaldebrazza.com
Un centre emplisseur de gaz butane à Boundji.

Ce nouveau centre est destiné à alimenter en gaz domestique les localités d’Oyo, Obouya, Owando, Makoua, Ollombo, Gamboma, Itoumbi, Ewo et Okoyo.

 

Le nouveau centre emplisseur de Boundji est doté d’une capacité de stockage de 100m3 et d’emplissage de 3000 bouteilles par jour. Le site énergétique a été inauguré, le 30 octobre 2021. Il est destiné à alimenter en gaz domestique les localités d’Oyo, Obouya, Owando, Makoua, Ollombo, Gamboma, Itoumbi, Ewo et Okoyo.

Cette installation énergétique est construite par la Société congolaise des gaz et de pétrole liquéfiés (GPL SA). Elle est érigée sur une superficie de 10 000m 2, composée de deux skids de 30 m3 chacun, d’un tank de 40 m3, de six balances, de deux pompes de dépotage pouvant dépoter 50 m3 en quarante minutes, de deux compresseurs à air d’une capacité d’enfutage d’une bouteille par minute, de soixante bouteilles de 12 kg/h, quarante bouteilles de 20kg/h. Ce centre est également équipé d’un système anti-incendie, d’un forage, d’un hangar de stockage, d’un transformateur et d’espaces verts.

Selon le directeur général de GPL SA, Dev Silvery Elinga, l’implantation d’une telle installation à Boundji vise à accompagner la politique du gouvernement en matière d’accès à l’énergie, contribuant ainsi à l’amélioration des conditions de vie dans l’hinterland et à la lutte contre la déforestation. La sensibilisation pour le changement des habitudes qui s’en suivra, a-t-il dit, va conduire la population rurale à réduire la consommation de bois énergie responsable de la déforestation.


« L’objectif du centre emplisseur de Boundji est d’embouteiller le gaz butane en vue d’assurer sa distribution en emballés dans les foyers(…) Le gaz butane arrive à Boundji, par le truchement des camions butaniers, et est stocké dans des citernes spécifiques, pour ensuite être enfuté, autrement dit injecté dans les bouteilles afin de le rendre propre à l’utilisation des ménages », a expliqué Dev Silvery Elinga.

L’implantation de  ce centre, c’est aussi de nombreux emplois directs et indirects qui vont être créés, notamment dans le transport (le ramassage de bouteilles), la chaîne de commercialisation, les dépôts de butane, la manutention, la logistique, la sécurité, le gardiennage, les métiers d’entretien et de maintenance. Le groupe AOGC a voulu emmener une dynamique, en mobilisant d’autres partenaires autour du projet tels que les opérateurs Energie électrique du Congo, la Société nationale des pétroles du Congo, les banques…

De quoi satisfaire le maire de cette communauté urbaine, Rogette Lucie Kengue-Ngoma, qui voit la « Ville de Saint-Benoît » aller vers de nouveaux horizons, comme l’écologie, le développement local, la fin de l’exode rural chez les jeunes et, enfin, l’érection de la localité en commune de Boundji. « Ce centre emplisseur de gaz, le premier dans la partie septentrionale du pays, va largement contribuer à la lutte contre la déforestation, de même que les jeunes trouveront leur compte, et les conditions de vie de la population seront améliorées », a-t-elle assuré.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut