› Société

Congo : les cadres du secteur électrique formés à la tarification et la facturation des consommateurs

Au Congo-Brazzaville, les cadres et agents du secteur électrique sont formés à la tarification, la modélisation et la facturation de la consommation de l’électricité moyenne et basse tension.

Cette formation, donnée par le cabinet International Brain Consulting, a été organisée par l’Agence de régulation du secteur électrique (Arsel), en collaboration avec Energie Electrique du Congo (E2C), la compagnie électrique nationale.

« Le secteur de l’électricité traverse une zone de turbulences, traduites essentiellement par un déséquilibre financier et une insatisfaction de la clientèle. La résolution de ces problèmes passe par la formation, car elle apportera les réponses adaptées », a confirmé aux Dépêches de Brazzaville, Emile Opangault (photo), le directeur général de l’Arsel.


Sur les six jours de formation, les cadres recevront des outils qui leur permettront de maîtriser les principes de fixation d’une structure de prix stable ainsi que d’autres aspects relatifs à la tarification et à la facturation.



À LA UNE
loading...
Retour en haut