Sport › Football

Congo : Laurent Koufiya alias Fiona-Fiona est mort

Les Diables noirs du Congo. journaldebrazza.com
Les Diables noirs du Congo. journaldebrazza.com

L’ancien international footballeur congolais et ex-sociétaire des Diables noirs est décédé, le 11 octobre 2021, des suites de maladie.

 

Le footballeur Laurent Koufiya a tiré sa révérence. Surnommé « Fiona-Fiona » par ses fans et « LK » pour les intimes, a été un ailier  gauche virevoltant au sein de l’attaque des Diables noirs dont la vitesse et les tirs foudroyants faisaient toujours mouche lors des rencontres disputées par les jaunes et noirs.

Repéré par les dirigeants diablotins dans l’équipe l’AS TP de Kinkala, Laurent Koufiya sera recruté dans le club noir et jaune où il fera les beaux jours de 1984 à 1988 en inscrivant de nombreux buts et en contribuant au renouveau de ce club, quelques mois avant moribond et frolant même la rélégation en division inférieure.

Plusieurs fois présélectionné et sélectionné en équipe nationale,  Laurent Koufiya  a participé  au match retour Zaïre-Congo, le 14 Avril 1985,  comptant pour les élminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 1986, en Egypte, et à la campagne de la coupe de l’UDEAC la même année, à Libreville, au Gabon.


Mais c’est au sein de l’attaque des Diables noirs qu’il écrivit ses plus belles pages aux côtés de Pépin Bakelolo « Kwakara », le regretté José Ndey et l’inusable Bahamboula Mbemba Jonas « Tostao ». L’on se souvient encore de son but d’anthologie marqué contre Patronage, en 1985, d’un tir fumant de trente cinq mètres qui avait battu le gardien de buts Souzé mais aussi de ses deux buts marqués la même année contre  Cara, en première période avant qu’Ange Ngapy ne rétablisse l’équilibre en fin de match.

Passionné et très volontaire, Laurent Koufiya s’entraînait souvent en individuel en matinée, les lendemains des matches, devant sa parcelle située dans la rue Jolly, à Bacongo, en faisant des jonglages à la grande joie des passants et surtout des jeunes admirateurs.

Quand les Diables noirs décident dans les années 1988 de rajeunir l’équipe, Laurent Koufiya sera l’un des joueurs qui en fera les frais car désormais il sera plus sur le banc de touche que sur l’aire de jeu. Et cela va entraîner inéluctablement la fin de sa carrière malgré sa volonté de toujours donner pour le bien de l’équipe.

Gravement blessé au pied, dans les années 1997-1998, Laurent Koufiya ne s’est jamais rétabli de ses blessures qui lui faisaient toujours souffrir et l’empêchaient d’avoir une mobilité normale. En vain, il a demandé à plusieurs reprises de l’aide et de l’assistance pour des soins appropriés, malheureusement ses demandes sont restées infructueuses jusqu’à ce qu’il rende l’âme dans l’oubli et l’abandon total.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut