› Sport

Congo-Jeux olympiques : les congolais hors de course

Droits réservés.
Les trois sportifs qui ont représenté le Congo en athlétisme et à la natation se sont arrêtés à l’étape des préliminaires.

 

Aucune médaille glanée par les athlètes congolais aux jeux olympique de Tokyo. Les trois sportifs qui ont représenté ce pays d’Afrique centrale n’ont rien remporté après leur prestation au cours de cette compétition.

En athlétisme, Natacha Ngoye Akamabi qui a couru le 100m et le sprinter Gilles Anthony Afoumba le 400m puis la nageuse Stefan Bellor Sangala n’ont pas pu obtenir une qualification pour les demi-finales.


En tête lors des deux premières séries du 100m féminin, le 30 juillet à Tokyo, avec un chrono de 11,47 puis 11,42, Natache Ngoye s’est vu son rêve et son dynamisme s’arrêter lors de la 3e série où elle a occupé la sixième place avec 11 secondes 52. « C’est ma première fois de participer à une telle compétition.  Au début,  j’ai donné le meilleur de moi-même, mais au fil des étapes le corps commençait à lâcher. La cause, c’est le manque des compétitions. On ne peut pas venir aux Jeux olympiques sans compétitions, même si tu es Usain Bolt, tu ne feras pas de miracles. J’étais vraiment fatiguée. Je demande au ministère des Sports de toujours faciliter la préparation des athlètes quelques temps avant la compétition. Je suis quand même contente car j’ai battu mon record », a signifié Natacha, après son élimination.

Son compatriote, Gilles Afoumba, n’a pas réussi de faire l’exploit, imitant ainsi Natacha en terminant 6e au terme de la course du 400m hommes lors de la 3e série avec un chrono de 46,03. L’échec était également au rendez-vous à Tokyo aquatics center où Stefan Bellor Sangala a terminé 7e (37,92) dans la catégorie de nage libre 50m féminin. Comme lors des précédentes éditions, le Congo sort bredouille des Jeux olympiques qui réunissent plus de 11.000 sportifs d’environ 206 pays du 23 juillet au 8 août à Tokyo, au Japon.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut