› Santé

Congo : épidémie de fièvre jaune déclarée à Pointe-Noire et dans le Kouilou

L’annonce officielle a été faite ce 30 août via un communiqué à la presse. Les mesures ont été prises par le ministère en charge de la santé pour combattre l’épidémie.

Depuis le 24 août, une épidémie de fièvre jaune menace Pointe Noire et ses environs, l’alerte a été donnée par le ministère de la santé. Selon le communiqué publié qui n’a pas donné des précisions sur les statistiques en l’état actuel, l’épidémie se propage à grande échelle. L’inquiétude est d’autant plus grande, car Pointe Noire est une ville commerciale, les populations sont en perpétuelle migration.

Comme principale mesure pour limiter la contagion, le ministère de la santé en partenariat avec d’autres organismes a prévu d’organiser une campagne nationale de vaccination dans les centres fixes et postes supplémentaires de vaccination. La campagne qui est gratuite vise les enfants âgés de 9 mois et plus.  La mesure ne concerne pas les enfants de moins de 9 mois et les femmes enceintes.


En outre, le ministère encourage la destruction des gîtes larvaires et des moustiques adultes dans les maisons et les lieux publics. Rappelons que la fièvre jaune est une maladie transmise par la piqûre d’un moustique. Elle a essentiellement pour signes, une fièvre élevée et des yeux jaunes. Le patient développe aussi un ictère qui se caractérise par des urines d’un jaune foncé.

À LA UNE
Retour en haut