› Eco et Business

Congo- Entrepreneuriat : des femmes exposent leur savoir-faire à Brazzaville

Une femme exposant ses produits. Droits réservés.
Une cinquantaine d’artisanes congolaises prennent part du 30 août au 5 septembre dans la capitale à la deuxième édition de la foire de l’entrepreneuriat féminin.

 

Dans le but de promouvoir et de valoriser les produits artisanaux, une cinquantaine d’artisanes congolaises prennent part du 30 août au 5 septembre dans la capitale à la deuxième édition de la foire de l’entrepreneuriat féminin organisée par le ministère des Petites et moyennes entreprises, de l’Artisanat et du Secteur informel.

Placé sous le thème : « Femmes artisanes à la conquête du marché », la foire regroupe plusieurs femmes évoluant dans les branches d’activités telles la fabrication des savonnettes surgras ; l’extraction des huiles cosmétiques médicales bio ; la transformation agro-alimentaire, la confection des articles d’habillement.

Selon Prince Bertrand Bahamboula, directeur de cabinet de la ministre des Petites et moyennes entreprises, cette foire permettra de mieux accompagner les femmes et de favoriser leur réseautage. « L’égalité du genre et l’autonomisation des femmes sont indispensables pour un développement humain et harmonieux. Les politiques et programmes centrés sur l’exploitation du potentiel des femmes constituent un facteur social et économique majeur, favorisant un développement plus inclusif en vue d’atteindre les Objectifs de développement durable à l’horizon 2030 », a –t-il déclaré.


S’adressant aux artisanes, il a indiqué que « cet évènement est un pas en avant pour votre inclusion et votre participation active dans le processus socio-économique de notre pays ».

Pour Ngoma sophie Bertille, promotrice de ladite foire, cette initiative est une opportunité à saisir pour les femmes congolaises. Le savoir-faire actuel prédispose ces dernières à être compétitives au plan national et à satisfaire le marché interne, a-t-elle estimé avant de déplorer les faibles capacités de production limitant le champ d’action des artisanes et causant ainsi un climat qui freine le développement de l’artisanat congolais.

« Pour une première participation, je suis très satisfaite de l’initiative. J’espère que le public fera le déplacement de la foire pour la découverte et l’achat des produits exposés. Une occasion aussi pour nous de valoriser les produits locaux », s’est réjouie Tsassa Brigitte Sarah, représentante de la société Charme d’Afrique spécialisée dans la transformation des accessoires féminins.

Laiticia faruche Massamba qui représente la société Les infusions BSJ a confié que ce genre d’activité est bénéfique pour les femmes. Sa participation est un moyen de faire connaître leurs produits, a-t-elle dit, poursuivant que cette opportunité est à saisir, les femmes doivent vaincre la peur.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut