Santé › Actualité

Congo-coronavirus : plus de 600 millions FCFA pour éviter la perte des vaccins

Droits réservés.
Le gouvernement congolais vient de s’acquérir de nouveaux équipements destinés à renforcer la chaîne du froid pour éviter la perte des doses de vaccin.

 

Plus de 600 millions de Fcfa, c’est la somme qui a été déboursée pour renforcer la chaîne de froid pour éviter la perte des doses de vaccin. C’est du moins ce qu’a affirmé mercredi 12 août 2021, le ministère de la santé. L’objectif du gouvernement est d’accueillir un plus grand nombre de doses de vaccin.

« La chaîne du froid du niveau central sera sollicitée à court et à moyen termes par la nécessité de stocker les vaccins de routine, les vaccins des campagnes contre la poliomyélite, la fièvre jaune… », a indiqué le responsable du Plan national de déploiement lancé le 9 juillet.

Notons que sur 487 centres de santé intégrés, 332 disposent d’un équipement de la chaîne du froid, tandis que sur les 52 districts sanitaires que compte le pays, 48 sont dotés de réfrigérateurs pour le stockage de vaccins.


A Brazzaville, le Programme élargi de vaccination dispose de cinq chambres froides positives (+2°C ; +8°C), soit une capacité nette en positif de 33.540 litres, et deux chambres froides négatives (-25°C ; -15°C), d’une capacité nette en négatif de 6.250 litres.

Pour le renforcement de la chaîne du froid, le gouvernement a bénéficié, à l’instar d’autres pays, de l’appui de l’Alliance pour la vaccination (Gavi) ainsi que d’autres partenaires tels que la Banque mondiale et les agences du système des Nations Unies.

Rappelons que la République du Congo utilise le russe Spoutnik V et celui du laboratoire chinois Sinopharm comme vaccins contre le coronavirus.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut