Culture › Musique

Congo : Chef Sir présente son single « La danse kisaka saka »

La danse kisaka saka. Droits réservés.

L’artiste à travers cette chanson parle du retour d’un parisien au bercail, de la pénurie de carburant et du travail des transporteurs en commun.

Artiste musicien, auteur-compositeur, Chef Sir, l’homme aux multiples talents a mis sur YouTube et sur le marché des disques son single intitulé « La danse kisaka saka ». A travers cette chanson, il parle du retour d’un parisien au bercail, de la pénurie de carburant et du travail des transporteurs en commun.

L’’artiste a reçu son inspiration en observant les files d’attente des transporteurs devant les stations lors de la pénurie de carburant. Chef Sir valorise le travail des transporteurs et chante les réalités que vivent les Congolais. Étant chrétien, cela ne l’empêche pas de faire la musique qu’il appelle profane.

Le single « La danse kisaka saka » chanté en lingala et en français, joué dans un style musical de coupé décalé, aux sonorités filtrées et au rythme à couper le souffle, est son premier titre et clip mis sur le marché des disques.  Outre cette chanson, Chef Sir a également diverses compositions.


L’artiste demande aux doyens, aux anciens de la musique congolaise de le soutenir, cela l’aiderait à aller plus loin. Il s’est  dit prêt à collaborer avec d’autres artistes « Ne dit-on pas que l’espoir de demain c’est la jeunesse, la jeunesse c’est nous. J’ai besoin des conseils de tout le monde et je respecte tous ceux qui sont dans ce domaine avant moi. Je suis l’homme de tous les musiciens. », a indiqué l’artiste avant de remercier l’éternel Dieu, ses parents, la maison de production RMP et les choristes qui ne cessent de lui prodiguer des conseils.

Pour lui, la musique est un talent qu’il a reçu de Dieu, c’est son gagne-pain, c’est le chemin que Dieu lui a montré pour gagner son pain. L’Eternel le bénit à travers cette musique profane, c’est son boulot.  L’artiste compte sortir en mars 2021, mois de la femme, son maxi single de quatre titres intitulé « Merci maman » dans lequel on trouve des chants tels que « Merci maman tika na yebela yo », qui est une chanson  honorant toutes les mamans du monde entier, « Si on vit c’est grâce aux mamans », a déclaré l’artiste.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut