Santé › Actualité

CHU : l’intersyndicale dénonce l’inobservation du contrat signé entre le gouvernement et l’USI

Droits réservés.

Ce contrat visait selon cette association à améliorer l’offre des soins, les conditions de travail du personnel et le plateau technique du centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU).

L’intersyndicale du CHU de Brazzaville a publié une déclaration dans laquelle elle dénonce l’inobservation du contrat passé entre le gouvernement et l’Unité de santé internationale (USI) du Canada.

Selon elle, ce contrat visait à améliorer l’offre des soins, les conditions de travail du personnel et le plateau technique du CHU.

« Depuis l’entrée en fonction du directeur général Sylvain Villiard en avril 2019, aucune évolution notable n’est observée sur la gestion du CHU tenant compte des recommandations… », a souligné l’intersyndicale du CHU.

Elle dénonce également l’inobservation du cadre juridique par la direction de l’hôpital et la non-tenue des engagements pris par le gouvernement lors de la signature des relevés des conclusions ayant abouti à la suspension de la grève.

« Il est à noter que même la simple révision du cadre juridique, élément majeur et pilier de l’exécution d’un tel contrat n’a connu un début de réalisation. Par ailleurs, le plateau technique reste en l’état ; les laboratoires sans réactifs ; l’imagerie médicale inopérante ; la pharmacie perpétuellement vide ; pas d’eau ; le bloc opératoire sans matériel malgré les quatre trimestres de subvention décaissée par le Trésor public », ont déploré les agents du CHU dans leur déclaration.


Autres plaintes, les salaires impayés, la non organisation de la commission administrative paritaire du CHU, le non-versement de la prime mensuelle de motivation, la contamination du personnel au coronavirus à cause du manque d’équipements de protection individuelle.

L’intersyndicale a, en outre, recommandé le versement de deux mois de salaire de 2020, la réouverture du service de restauration des malades, ainsi que la résiliation du contrat entre l’USI et le gouvernement.

De son côté, le directeur général adjoint du CHU, Ulrich Judicaël Biez, a qualifié d’illégale l’assemblée générale organisée par l’intersyndicale. Il s’agit d’une violation flagrante, a-t-il lancé, des pratiques syndicales, d’autant plus que la direction n’a jamais été avisée.

Il a précisé que les efforts sont en train d’être faits concernant le renouvellement du plateau technique. Depuis plus de quatre mois les équipements médicaux ont été achetés par le gouvernement et mis à la disposition de plusieurs formations sanitaires, y compris le CHU.

D’après lui, la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale a accordé une enveloppe de douze milliards de francs CFA. Il s’agit du projet d’appui à la gestion du CHU. « Le gouvernement se bat pour que les premiers décaissements se fassent déjà. Dès que nous aurons ça, nous allons renouveler complètement le parc d’équipements médicaux techniques, lourd et moyen », a-t-il expliqué.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut