Sport › Football

CAN 2019 : le derby Congo-RDC accouche d’un nul

Le Congolais Cédric Bakambu

La rencontre tant attendu entre les équipes du Congo-Brazzaville et du Congo-Kinshasa s’est achevé sur un match nul 1-1, ce 18 novembre 2018.

Les Congolais de Brazzaville et de Kinshasa devront attendre la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations 2019, en mars, pour connaître leurs destins dans le groupe G. Le score de parité d’un but par tout ne convient à aucune des deux équipes. Aucune  n’est qualifié ni éliminé Lors de la 5e journée, ce 18 novembre 2018, les deux voisins avaient pourtant l’occasion de clarifier leurs situations respectives, au classement. Mais ils n’ont pas réussi à se départager, avant les rencontres Zimbabwe – Congo et RD Congo – Liberia qui seront décisives, les Zimbabwéens s’étant inclinés 1-0 au Liberia.

Bien qu’en terre ennemie, les « Léopards » de la République Démocratique du Congo décident de prendre le jeu à leur compte. A la 21e minute, Kasongo Kabongo est tout près de concrétiser cette domination. L’avant-centre se retrouve seul face au gardien Chancel Massa, mais tire inexplicablement à côté du cadre. L’attaquant a toutefois l’opportunité de se rattraper à la 25e minute. Le milieu offensif Trésor Mputu tire en effet un coup franc à ras-de-terre que Massa repousse mal ; Kabongo se jette alors sur le ballon, les deux pieds en avant (0-1). Sous une pluie battante, loin de doucher les ardeurs d’égalisation des « Diables Rouges ». Et à la 38e minute, l’attaquant Thievy Bifouma coupe la trajectoire d’un coup franc venu de la gauche. Son coup de tête fait mouche, juste avant la mi-temps : 1-1.


Le « derby du fleuve »

Le « derby du fleuve » porte bien son nom. En raison de la météo exécrable, la partie est interrompue durant plus d’une heure. Les ramasseurs de balle en sont réduits à évacuer l’eau de la pelouse avec leurs mains, leurs pieds et des seaux. A la reprise, l’ambiance reste électrique. Un coup franc de Mputu force encore Massa à la parade (57e). A la 72e minute, Massa s’interpose sur une nouvelle tentative de Kabongo qui a gâché une belle contre-attaque (72e). Juste avant, c’est Ley Matampi, le portier de la RDC, qui a claqué le ballon en corner, suite à un coup de tête. Durant les dernières secondes, Matampi voit le ballon heurter son montant droit juste avant que le gardien ne le repousse en corner. Enfin, sur l’action qui suit, sur un coup de tête de Prince Oniangué, la balle rase le montant gauche des « Léopards » qui s’en sortent donc bien.

À LIRE AUSSI

À LA UNE
Retour en haut