Sport › Football

Brazzaville : la ligue départementale présente son calendrier aux équipes locales

Les dirigeants de la ligue ont échangé, le 25 avril, avec les responsables des équipes sélectionnées pour participer aux activités qu’ils organiseront.

La rencontre du 25 avril, portait sur les questions liées à la marche sportive que la Fédération organise, le 1er mai. Environ mille marcheurs vont parcourir douze kilomètres sur la corniche, afin de chuter à la mairie centrale où sera livré un spectacle de danse. Il a été, en outre, question du lancement, les 4 et 5 mai, du championnat de nzango et de football.

Vingt-huit équipes dont quatorze par discipline participeront à ces championnats qui se dérouleront durant deux mois et une semaine au centre sportif de Makélékélé, au stade Ugos, au terrain du lycée technique et au gymnase Henri-Elendé.

Les deux premiers de chaque discipline seront d’office qualifiés au championnat national qui aura lieu à Ouesso, dans le département de la Sangha. Les trois premières équipes de ces championnats départementaux, selon la discipline, recevront des récompenses symboliques. Le premier bénéficiera d’une coupe et d’une somme de cent mille francs CFA, le deuxième gagnera une coupe et empochera soixante-quinze mille francs CFA tandis que le troisième aura une coupe puis cinquante mille francs CFA.

« Nous invitons les chefs d’entreprise à inscrire massivement leurs structures puisque le sport est un investissement pour un bon fonctionnement de la société.  Le sport développe la cohésion, réduit les dépenses dues aux cas de maladies. Les agents qui pratiquent le sport produisent beaucoup dans leur entreprises », a précisé Rodrigue Dinga Mbomi, président de la ligue.


Plusieurs équipes ont participé à cette rencontre parmi lesquelles Congo Télécom, Asecna, le ministère de Transports, Averda et l’Agence de régulation de transfert des fonds (Artf). Elles ont toutes validé le programme de la ligue départementale et invité les autres entreprises à faire autant.

C’est le cas de l’Artf qui a permis à la République du Congo d’occuper la troisième place lors des Jeux africains du sport de travail qui se sont déroulés en Algérie, en novembre dernier, grâce à sa brillante participation au foot salle, au tennis de table et au cross.

« Je sors de cette rencontre très satisfait et convaincu du fait que les missions concernant la sportification des entreprises sont en marche. Nous sommes habitués à prendre part à ce genre d’activité car nous sommes les pionniers du sport du travail du fait que notre structure est la première au Congo à avoir participé aux Jeux africains du sport de travail », a déclaré Lardry Koutiki, chef de division coopération et investigation à l’Artf.


À LA UNE
Retour en haut