› Eco et Business

Banques et finances : inauguration officielle de la BSCA à Brazzaville

Le siège de la BSCA-Bank à Brazzaville

La Banque Sino-Congolaise pour l’Afrique (BSCA-Bank), dont le siège social a été entièrement construit par la Chine, a été inaugurée ce 10 avril à Brazzaville par le président Denis Sassou N’Guesso.

 

Partenaire stratégique pour le développement du Congo, la Chine a installé cette banque pour mener des actions économiques dans le pays, mais aussi sur l’ensemble du continent. La BSCA-Bank a été inaugurée le 10 avril par le Chef de l’Etat, en présence de la vice-présidente de la Banque agricole de Chine, Guo Ningning. La structure bancaire dispose alors d’un capital de plus de 50 milliards de francs CFA. Selon la loi congolaise, 10 milliards seront consacrés à l’ouverture d’un établissement du même genre.

Considérée comme le couronnement de la coopération stratégique entre le Congo et la Chine, la BSCA-Bank naît d’un protocole d’accords signé en juin 2014 à Beijing, lors de la visite d’Etat du président congolais en Chine. Cette banque chinoise qui ouvre aujourd’hui ses portes au Congo, est le fruit de la volonté commune des deux Etats et revêt ainsi une vocation nationale à travers 80% des effectifs constitués de Congolais. Une proportion appelée à progresser dans le temps, selon une source proche de la banque.

Aussi, lors de la cérémonie de pose de la première pierre pour la construction de son siège le 16 février 2016, le ministre congolais de l’économie, Gilbert Ondongo déclarait que la BSCA-Bank « n’est pas une banque de trop au Congo». Car, les besoins de financement de l’économie pour l’émergence du Congo se chiffraient, en moyenne, à 5 000 milliards de FCFA, expliquait-il alors : « la configuration du système bancaire congolais ne couvrait que 1/5 du marché». Il y a donc de la place pour d’autres banques, avait-il renchéri.


Banque commerciale, à capitaux mixtes, elle voudrait assurer sa compétitivité sur le marché très concurrentiel, en introduisant des produits bancaires innovants au Congo, notamment en matière du financement des investissements structurants, de soutien aux Etats, du commerce international, des opérations en monnaie chinoise. Aussi, en dehors des produits classiques qu’offrent les banques en général, la BSCA Bank propose à sa clientèle par exemple des Guichets Automatiques de Billets, pouvant permettre d’effectuer des retraits mais aussi des dépôts sans avoir à passer par les caisses et subir les longues files d’attentes. De nombreux points de vente et guichets automatiques supplémentaires vont ainsi être construits dans les villes de Brazzaville et Pointe Noire, pour une meilleure couverture sur le territoire national.

La BSCA-Bank compte s’étendre progressivement dans la zone CEMAC et sur le reste du continent africain.

 

À LA UNE
Retour en haut