› Société

Bacongo : vers l’installation des clubs citoyens dans les quartiers

L’initiative est de l’administrateur-maire du deuxième arrondissement de Brazzaville, Simone Loubienga, qui a organisé, le 27 mai, une formation à l’intention des responsables des neuf quartiers que compte cette circonscription administrative.

Considérées comme des entités indépendantes, les clubs citoyens en création à Bacongo seront constituées d’habitants des blocs dont la mission sera, entre autres, d’assainir les quartiers, mobiliser et informer la population sur tout ce qui s’y passe. Les autres missions de ces clubs consisteront à faire remonter les informations par les chefs de quartier. Mais, en cas d’urgence, ils pourront informer directement la mairie d’arrondissement pour trouver des solutions à leurs problèmes.

Animant la formation des formateurs, notamment les chefs de quartier et leurs secrétaires généraux, la présidente de l’Association des acteurs de réinsertion et de développement, Fleur Bantsimba, est revenue sur l’organisation, le fonctionnement et l’animation des clubs citoyens. Ainsi, les participants auront la mission de former, à leur tour, les animateurs, et de mettre en place les clubs citoyens. « Bacongo a neuf quartiers et chaque quartier a entre neuf et soixante blocs. Il y aura donc des clubs citoyens dans chaque bloc », a expliqué la formatrice.

S’adressant aux participants, l’administrateur-maire de Bacongo leur a rappelé les attributions des responsables des clubs citoyens.  » Vous allez vous approprier ce nouveau concept de club citoyen. Le président du club, c’est quelqu’un qui va avoir une vue sur le bloc dans tous les plans : santé, assainissement, sécurité. Il s’agira d’une personne ressource capable de faire remonter l’information au niveau de la zone, du quartier et chez le maire. Si nous n’agissons pas de la sorte, l’information tardera à arriver au niveau supérieur », a estimé Simone Loubienga.


Selon elle, les défis actuels imposent à la population de Bacongo de conjuguer leurs efforts, leurs talents, leurs ressources et leurs intelligences dans la gestion de la cité. « Notre arrondissement a besoin de la participation de toute sa population afin de relever ensemble les défis de l’assainissement de notre cadre de vie, la sécurisation de nos quartiers, in fine son développement intégral. Ainsi, nous avons pensé que la concrétisation de cet idéal ne peut se réaliser que dans un cadre de concertation consensuelle que nous avons appelé club citoyen dont notre arrondissement s’est doté au niveau des blocs de nos neuf quartiers », a-t-elle conclu, précisant que cet atelier a doté les participants des outils nécessaires de gestion des clubs citoyens dont ils auront la charge de former les animateurs.

Notons que chaque participant a reçu une attestation de fin de formation.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut