› Société

Une avenue au Congo porte désormais le nom de Denis Christel Sassou Nguesso

L’avenue Denis Christel Sassou Nguesso est désormais le nom de l’avenue de la gare dans le premier arrondissement Mouana Nto à Nkayi dans la Bouenza (sud). Une nomination faites par l’administrateur maire Jean-Claude Bameguina.

L’annonce a été faite sur télé Congo, l’avenue de la gare dans le premier arrondissement s’appellera désormais avenue Denis Christel Sassou Nguesso. Une décision de l’administrateur maire Jean Claude Bameguina qui a justifié cette distinction par l’engagement humanitaire de celui qui dirige la Fondation perspectives d’avenir (FPA).

Il faut dire que dans le cadre des actions humanitaires de sa fondation, le député (PCT) de la circonscription d’Oyo (nord) depuis le 5 septembre 2012 a implémenté plusieurs programmes d’aide. Notamment sur le plan sanitaire et de l’éducation afin de donner un coup de pouce aux couches défavorisées.

Mais beaucoup voient en cette nouvelle nomination une incursion de plus dans l’espace public afin de se projeter vers le fauteuil présidentiel. Une question qui ne cesse de revenir depuis que le fils du président  a lancé le 2 juin une vaste campagne pour présenter dans plusieurs régions du Congo son livre « Ce que je crois ».


« Je suis un congolais au même titre que les autres. Cela veut dire que j’ai les mêmes devoirs et obligations mais surtout avec les mêmes droits. Donc, s’il y a des hommes politiques qui nourrissent l’ambition un jour d’être candidats, rien ne me l’interdit parce qu’il n’est pas écrit, sauf si j’ai mal lu la Constitution du Congo, que lorsqu’on est fils d’un chef d’État, on ne peut pas faire acte de candidature » avait-t-il coupé court.

 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut