Politique › Institutions

Assise nationale : la presse nationale congolaise fait sa mue

En présence des représentants des corps constitués, et du représentant du premier ministre, l’ensemble de la presse congolaise a tenu ses assises ce 25 octobre à Brazzaville.

Les journalistes congolais ont tenu ce jeudi 25 octobre une assise nationale afin de trouver les solutions aux multiples problèmes qui minent encore ce secteur pourtant sensible. Etaient notamment présents, Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, représentant le Premier ministre, chef du gouvernement, le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, les représentants de l’Unesco, de l’Organisation internationale de la francophonie, de l’Union européenne et le président du Conseil supérieur de la liberté de communication.

Les hommes de médias du Congo ont notamment profité de cette audience des institutions nationales et internationales pour plaider en faveur de l’établissement d’un véritable cadre de liberté fondamentale de la presse au pays de Sassou Nguesso. La liberté de la presse doit être une réalité, ont-ils notamment insisté.


Au delà de toutes les propositions suggérées pour améliorer le secteur, il va sans dire que la presse n’est pas aussi exempte de tout reproche. Les journalistes devront dorénavant prendre leur destin en main afin de défendre son indépendance.


À LA UNE
Retour en haut