Eco et Business › L'Eco en +

Alain Akouala Atipault : « Le Congo sert de hub à l’économie de la sous-région d’Afrique centrale »

Droits réservés.

L’ancien ministre des Zones économiques spéciales du Congo, Alain Akouala Atipault a indiqué le 21 juin à Kintélé que la mise en lumière des potentialités économiques de son pays ferait qu’il serve de pivot pour une intégration régionale et continentale.

« Le Congo est dans un rôle assez stratégique parce qu’il fait partie du corridor trans-équatorial en Afrique centrale dont la porte d’entrée est le port de Pointe-Noire, le fleuve Congo, l’Oubangui et Brazzaville. En plus de ses quatre zones économiques intégrées et le projet continental pont-route-rail entre Brazzaville-Kinshasa, le Congo demeure une destination intéressante pour les investisseurs marocains. Il sert de hub à l’économie de la sous-région d’Afrique centrale », a affirmé Alain Akouala Atipault à l’ouverture de la première édition du Forum itinérant sur l’intégration régionale au service de l’Afrique émergente.

Alain Akouala Atipault a déclaré qu’avec ses voies qui servent de vecteurs de multiplication de la richesse, le Congo pourrait aider à relever la pente des 5% du PIB africain dans l’économie mondiale.
«En matière de main d’œuvre, aller d’un pays à un autre ne devra plus poser problèmes aux jeunes manufacturés », a notifié Sam Kalambay expert de la chambre de commerce Australo Congolaise en République démocratique du Congo.


Le chargé des missions auprès du directeur général du Port autonome de Pointe-Noire (PAPN), Fortuné Mboumba Peya, qui a démontré la viabilité du Port axée sur la compétitivité de la chaîne de passage portuaire et le développement des neuf corridors, a affirmé qu’avec l’arrivée de la zone du libre-échange, le congolais sera libre de vendre sa marchandise où il le veut.

« Il est temps de créer un emploi et non d’en demander », a souligné pour sa part, le président de la chambre de commerce, d’industrie, d’agriculture et des métiers du Congo, Paul Obambi qui a poursuivi que les Congolais devraient écarter l’idée d’intégrer la Fonction publique pour se mettre à leur compte avec des métiers indépendants.

Après plusieurs échanges entre panélistes et participants sur les infrastructures, la présidente d’Ifrane forum, Khadija Idrissi Janati a loué la vision de plusieurs pays africains de créer des zones économiques spéciales. « Aucun développement ne peut se faire sans le développement des infrastructures, sans en épargner les infrastructures numériques et digitales», a-t-elle mentionné. Elle a suggéré d’aller vers une logique de coopération Sud-Sud afin que les pays expérimentés travaillent avec d’autres pour accélérer le développement du continent.


Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut