› Société

Women’s activity awards : Melaine Tecia Kitoko remporte la cinquième édition

La lauréate entourée des autres bénéficiaires.

La lauréate a obtenu, un chèque de cinq cents mille francs CFA, lors de la soirée organisée le 29 mars à Brazzaville. Cet argent lui permettra d’augmenter sa production de la bouillie à base de banane.

Melaine Tecia Kitoko a pu convaincre le jury, grâce à la pertinence de son projet et l’éloquence avec laquelle elle l’a défendu. La lauréate et d’autres participantes au Women’s activity awards ont présenté leurs projets respectifs devant un jury et des invités venus nombreux à la soirée dédiée aux femmes victimes des violences conjugales. Les autres bénéficiaires ont reçu un accompagnement de cent mille francs CFA du programme d’autonomisation de l’association Femme modèle.

L’activité qui s’inscrivait dans le cadre du mois de la femme visait à susciter un élan de solidarité envers les personnes vulnérables que sont ces femmes et de leur permettre de s’autonomiser. Pour la présidente de la plate-forme organisatrice de l’événement, Mildred Moukenga, les Congolaises ont encore des défis à surmonter pour prétendre à cette autonomisation tant souhaitée.

« Cela deviendra une réalité lorsque certains obstacles seront surmontés, notamment les stéréotypes du genre qui assignent des responsabilités inférieures aux femmes, ainsi que d’autres fléaux dégradants tels que la maltraitance, les discriminations fondées sur le sexe et le viol qui malheureusement perdurent encore dans notre société », a estimé la militante.


Pour l’édition de cette année, cinq mères célibataires victimes de violences conjugales ont bénéficié d’un suivi de l’association féminine. Ces victimes sont obligées de prendre seules en charge leurs enfants, les nourrir, les soigner et les scolariser en l’absence de leurs pères démissionnaires. Le cas emblématique est celui de Binta, une femme découpée à coups de machette par son conjoint violent. Cette agression avait suscité une indignation au niveau national, y compris des femmes modèles, des mouvements « Je ne suis pas un tam-tam », « En amour on ne frappe pas ».

Du côté des pouvoirs publics, des engagements ont été pris pour mettre un terme à la violence fondée sur le genre et pour promouvoir des initiatives telles Women’s activity awards. C’est dans cette optique que le ministère  de tutelle a insisté sur l’engagement de l’Union africaine à travers l’Agenda 2063 et d’autres textes en faveur de la femme.

Signalons que la cinquième édition du trophée Women’s activity awards a vu la participation de plusieurs partenaires dont le ministère de la Promotion de la femme, des organisations non gouvernementales et des sociétés.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut