Culture › Musique

Soixante ans de carrière des Bantous : le gouvernement entend apporter son soutien au groupe

Le ministre de la Culture et des arts, Dieudonné Moyongo a indiqué le 26 mars à Brazzaville que le gouvernement mettra à la disposition de ce groupe les moyens qu’il faut pour célébrer leur 60e anniversaire.

Le gouvernement congolais s’engage à apporter son soutien à l’orchestre Bantous, à l’occasion de la célébration du 60ème anniversaire du groupe.

« Les Bantous de la capitale est un orchestre qui valorise la musique congolaise dans tout le continent, par son expérience, sa composition des mélodies qui édifie jusqu’aujourd’hui le public. Cet orchestre est comparable à l’équipe nationale musicale par ses atouts » a souligné Dieudonné Moyongo lors de la réception des musiciens de Bantou de la capitale.

Pour Dieudonné Moyongo, l’orchestre des Bantous de la capitale est un modèle d’inspiration pour les jeunes musiciens du pays. « Cet orchestre a beaucoup contribué dans la reconstruction du pays par l’élaboration des textes éducatifs et révolutionnaires. Raison pour laquelle nous avons décidé de célébrer ensemble avec le peuple cette journée », a-t-il dit.

Les membres des Bantous de la capitale ont remercié le gouvernement à travers leur pore parole, Nganga Edo. « Nous ne savions pas ce qu’il fallait faire pour organiser la cérémonie de ce grand événement. L’engagement du gouvernement est une réelle assurance pour l’orchestre », a notifié le doyen de l’orchestre, Nganga Edouard dit « Nganga Edo ».


« Les Bantous de la capitale est un orchestre qui valorise la musique congolaise dans tout le continent, par son expérience, sa composition des mélodies qui édifie jusqu’aujourd’hui le public. Cet orchestre est comparable à l’équipe nationale musicale par ses atouts » a souligné Dieudonné Moyongo lors de la réception des musiciens de Bantou de la capitale.

Pour Dieudonné Moyongo, l’orchestre des Bantous de la capitale est un modèle idéal d’inspiration pour les jeunes musiciens du pays. « Cet orchestre a beaucoup contribué dans la reconstruction du pays par l’élaboration des textes éducatifs et révolutionnaires. Raison pour laquelle nous avons décidé de célébrer ensemble avec le peuple cette journée », a-t-il dit.

De son côté, Nganga Edo, le chevalier de l’orchestre s’est dit satisfait de voir la volonté et l’engagement du gouvernement pour la festivité de la fondation du groupe. « Nous ne savions pas ce qu’il fallait faire pour organiser la cérémonie de ce grand événement. L’engagement du gouvernement est une réelle assurance pour l’orchestre », a notifié de son côté le doyen de l’orchestre, Nganga Edouard dit « Nganga Edo ».

Crée le 15 août 1959, l’orchestre les Bantous de la capitale continue de jouer un rôle de premier plan dans le paysage musical du Bassin du Congo.



À LA UNE
loading...
Retour en haut