› Eco et Business

Production de fer : déraillement du deuxième train minéralier de la société EXXARO

Deux semaines après le lancement de ses activités, la société EXXARO connaît déjà un coup dur ! Son deuxième train  minéralier en partance pour Pointe Noire vient de dérailler avec toute la cargaison de fer.

Salle temps pour la compagnie EXXARO, son deuxième train minéralier a déraillé vendredi dernier entre Mayoko et la gare de Tsinguindi dans le Niari (sud). Trois wagons chargés de plusieurs tonnes de fer sont sortis des rails pour se renverser. Une grosse perte pour l’entreprise.

Côté conséquence, cet incident vient donner un coup de frein aux activités de la compagnie qui a pourtant lancer ses activités il y a seulement deux semaines. Le trafic des passagers prend aussi un coup, car le déraillement entraîne la suspension immédiate de la ligne.

La société sud-Africaine avait pourtant réussi avec brio la livraison de la première cargaison de tonnes de fer. Son premier train minéralier de 20 wagons avait effectué son premier voyage le 15 mai dernier de Mayoko dans le département du Niari (sud) à destination du port de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo.


Félicitant le lacement de cette activité qui va oxygéner l’économie du Congo menacée par la crise, Sassou Nguesso le chef de l’Etat congolais avait mentionné, comme priorité, la construction espérée d’une ligne ferroviaire qui reliera les différents bassins de production minière, depuis le port minéralier de Pointe-Noire jusqu’au département de la Sangha (nord), via notamment les localités de Mayoko et Zanaga (sud). Cette promesse est désormais une urgence au regard de la précarité de l’état des chemins de fer.

 

 

À LA UNE
Retour en haut